Etude historique - Halkin 1895
Accueil ] Remonter ] [ Etude historique - Halkin 1895 ] viticulture sur terril ] vignoble mosan ]

Cette page contient l'intégrale du contenu de l'édition originale du livre de Joseph Halkin et respecte la structure des pages de l'exemplaire initial.
Le contenu ne peut être utilisé pour une publication, y compris électronique ou est alors sujet à des droits d'auteurs.
La copie de ces pages est autorisée pour usage personnel et de travail historique.


Textes de la réédition de l'étude de 1895 relative à l'histoire de la viticulture en Belgique,
seule étude exhaustive sur ce sujet réalisée à ce jour
( ISBN 2-9600558-0-2)

Table des matières

Note de l’éditeur

Introduction - Sources .  .  .  1

I. Endroits ou la vigne a été cultivée  .  .  .   5

II. Histoire de la culture de la vigne en Belgique  .  .  .  71

III. étude sur les causes de la décadence de la  viticulture en Belgique    .  .  .  121

Documents 

I. Les vignobles du chapitre Saint-Lambert - 1353   .  .  126

II. Dépenses et recettes du vignoble des Ducs de Brabant, à Louvain  1403-1404  .  .  134

III. Mise en location des vignobles de l’abbaye de  Salzinnes - 1449 .  .  .    139

IV. Location des vignobles du Buley, à Namur - 1660  .  .  .  142

V. La vigne en Belgique au milieu du XIXe siècle - 1846   .  .  .  144

Annexe 1 Notes sur les mesures au Moyen-âge 
Annexes 2 à 4 : les appellations contrôlées belges en 2005
réglementation relative à l’AOC Hagelandse Wijn
réglementation relative à l’AOC Haspengouwse Wijn
réglementation relative à l’AOC Côtes de Sambre et Meuse
Annexe 5  :Dénomination géographique "Vin de pays des Jardins de Wallonie"
Coordonnées de quelques vignerons    

ces annexes, généralement présentes sur d'autres pages du site vignes.be ne sont pas reprises ici

Note de l’éditeur : A la lecture de notre passé viticole.

Le renouveau de la viticulture de plein air est patent en Belgique; le réchauffement climatique n’y est pas étranger : depuis 1960, toutes les nouvelles plantations se sont maintenues et ont prospéré. 

Depuis les années 1980 une viticulture commerciale renaît en Belgique. D’abord dans les Flandres, suivant les conseils de Jan Bellefroid, est née une viticulture à vin blanc. 

La Wallonie, partie pourtant la première avec la viticulture hutoise autour de Charles Legot, ne s’est développée que vers les années 1990 et 2000 avec l’arrivée de nouveaux cépages rouges de qualité comme le « Regent ». 

La viticulture belge est donc en plein développement; des appellations contrôlées ont été créées : d’abord flamandes dès 1997  (Hageland) et en 2000 (Haspengauw), ensuite wallonnes en 2004 (Côtes de Sambre et Meuse). Pour les vins produits hors de ces appellations, des dénominations telles que « vins des jardins de Wallonie » et « vlaamse landwijn » ont été créées.

Cette nouvelle viticulture invite chacun à se tourner vers son passé et à s’interroger sur les vignobles qui existaient dans sa région. Et là, à la surprise générale, il n’y a pratiquement aucun village qui n’ait possédé de vignes au Haut Moyen-âge.  Lorsqu’on approfondit le sujet, on constate qu’il n’existe que très peu d’écrits et de recherches historiques relatives à la viticulture dans nos régions, plus réputées pour leurs bières que pour leurs vins, mais pour combien de temps encore… ?  

Il nous est ainsi venu à l’idée de réécrire ou plutôt de compléter l’histoire de la viticulture belge. La dernière étude exhaustive sur le sujet date en effet de 1895. En 110 ans nous avons assisté à une réelle transformation de la viticulture de plein air en Belgique, par exemple sa disparition totale en 1947, malgré quelques tentatives de reconstitution tant en Flandres (Wesemael en 1826, Herentaels en 1903) qu’en Wallonie (Huy en 1895-1913, par exemple). 

Des textes sont venus compléter l’étude de 1895, qui de l’aveu même de son auteur (voir p. 6) était incomplète. Nous disposons ainsi d’informations complémentaires relatives au Brabant wallon, autour de Wavre et Villers-la-Ville, de même que des données assez complètes sur Forest et Uccle en région bruxelloise. Des documents relatifs à la Hesbaye, au Tournaisis, à Louvain, mais aussi à des régions voisines de la Belgique au climat similaire comme la Picardie française existent également. 

Ce sont souvent les Cercles d’histoire et autres associations locales qui ont récolté les informations concernant la viticulture de jadis.

Pour les vallées de la Sambre et de la Meuse, une étude exhaustive des vignobles, réalisée par Guy Durieux, ami vigneron hutois, doit paraître incessamment; elle est riche en documents historiques concernant chaque pays mosan.

Cependant,  pour proposer une nouvelle étude historique sur la culture de la vigne en Belgique, des données manquent cruellement concernant les régions luxembourgeoise et lorraine ainsi que les vignobles du Brabant flamand et de Bruxelles, Saint-Josse, Schaerbeek, Auderghem et Watermael-Boitsfort. Aussi, au travers de la présente réédition de l’étude de Joseph Halkin, lançons-nous un appel auprès des amoureux d’histoire qui possèderaient des documents aptes à enrichir notre fonds de documents historiques. Nous les encourageons et les remercions déjà de nous contacter afin de permettre la publication dans quelques années, d’une étude sur la viticulture belge de ses débuts à nos jours. 

Ce sera aussi l’occasion de présenter les nombreux vignerons qui oeuvrent déjà au succès de la viticulture belge et ne manqueront de l’enrichir davantage encore. Nous sablerons alors le crémant de Torgny ou presque champenois d’Haulchin,  avant de boire un vin  blanc de Mellemont, Huy, Chockier, Amay, ou Emines … pour terminer par un vin rouge de Villers-la-Ville, de Thuin ou Emines.

Marc De Brouwer
CEPvdqa asbl
été 2005

Bonne lecture ...

ÉTUDE HISTORIQUE 

 SUR LA  

CULTURE  DE  LA VIGNE EN BELGIQUE

INTRODUCTION. — SOURCES.       

      L'histoire de la culture de la vigne n'a pas, jusqu'ici, été traitée d'une façon approfondie et complète; et, montrer que, dès le IXe siècle, on trouve la vigne culti­vée en Belgique, indiquer l'extension de ce genre de culture qui se propagea au point que la plupart des communes où le terrain était propice à la vigne, ont vu des vignobles, faire l'histoire des corporations qui se rattachent à cette culture, rechercher les causes qui ont amené la décadence de cette industrie, doit être une étude bien attrayante et bien intéressante. Aussi sera-ce le sujet du présent travail, qui, s'il n'est pas tout à fait complet, aura du moins l'avantage de mon­trer que la vigne a été cultivée dans notre pays sur une grande échelle (1). 

                (1) L'histoire des métiers de vignerons de Liége et de Namur fait l'objet d'une étude spéciale couronnée par la Société de littérature wal­lonne de Liège (concours de 1894). Les archives des métiers de vigne­rons de Huy et de Visé étant perdues, il a été impossible d'en faire l'histoire; l'existence de ces corporations est prouvée par plusieurs documents. Voir pour Huy, Baron J. de Chestrct de Haneffe: Les

— 2 —

Les sources que nous avons mises à profit sont nombreuses et diverses; nous ne pouvons énumérer ici tous les registres que nous avons consultés aux Ar­chives de l'Etat à Liège, nous ne ferons qu'indiquer brièvement les espèces de documents qui ont été par­courus: les registres aux œuvres des cours de justice et, à leur défaut, les actes sur parchemin de ces cours; les registres aux cens et rentes des abbayes et monas­tères; les chartes originales des différents fonds; les cartulaires; les registres aux spécifications de biens des corporations religieuses; les comptes de certaines seigneuries, etc. Nous signalerons cependant quelques registres particulièrement importants: Rapports et vi­sites de vignes, 1468-1487; Métier des vignerons, ad­missions et reliefs, 1585-1622, contenant les procès-verbaux des visites faites de 1585 à 1601 et Cathédrale Saint- Lambert, grande compterie, registre n°486, quaelle touchant les vignes situées aux murs de Liége, 1353. Au dépôt des Archives de l'État à Namur, nous avons trouvé des renseignements très utiles dans les comptes généraux du domaine et du comté de Namur, les comptes de la recette de Namur, les registres de la cour Notre-Dame, les documents sur la propriété du lieu dit: devant Bouvignes; le réper­toire des cens et rentes de l'hôpital Notre-Dame, les registres aux cens et rentes des abbayes, les chartes et cartulaires, etc. Enfin, au dépôt des Archives du Royaume, nous avons vu des comptes du domaine à Namur, Louvain, Bruxelles, Mons, etc.
            Une autre espèce de source nous a fourni des ren­seignements non moins utiles, c'est le cadastre des communes des provinces de Liége et de Namur; nous avons pu consulter les plans cadastraux des différentes 

métiers de la ville de Huy dans le Bulletin de l'Académie royale de Belgique, 3e série, t. XX, 18go; pour Visé, Ceyssens: La paroisse de Visé dans le Bulletin de la Société d'art et d'histoire du diocèse de Liége, t. VI, p. 137. 

— 3 —

communes de ces provinces et y relever des noms de lieux dits qui nous serviront beaucoup.
            Si les sources manuscrites sont nombreuses, il n'en est pas de même pour les sources imprimées qui traitent de la matière; nous citerons d'abord un pre­mier article de M
. Schayes, intitulé: Sur la culture de la vigne en Belgique (1), où, après avoir recherché comment la vigne fut introduite chez nous, il s'occupe des vignobles de Tournai et de Louvain; puis un second article du même auteur sous le titre : Sur l'ancienne culture de la vigne en Belgique (2), où il reprend son premier travail, le corrige et le complète, mais c'est à peine s'il fait mention des vignobles des bords de la Meuse.
            Ces premières études attirèrent l'attention des éru­dits sur cette question et peu après nous voyons paraître deux articles intitulés: De wynmakkers in Zuid-Neder­land in vroegere eeuwen (3) concernant les vignobles des environs de Louvain; puis un livre de M. Joi­gneaux, plutôt agriculteur qu'historien, sous le titre: Culture de la vigne et fabrication des vins en Bel­gique(4) ; ensuite une étude du regretté J. Habets, archiviste de la ville de Maestricht:
Over de wynbouw in nederlansch en belgisch Limburg gedurende vroe­gere eeuwen (5), contenant, pour la partie belge, des renseignements peu étendus, mais d'une grande impor­tance; un article de M. Daris : Les vignobles au pays de Looz (6); un travail de M. del Marmol : Les vignobles de Buley à Namur (7) fait presqu'exclusivement au

      (1)  Messager des sciences et des arts, t. 1,1833, p. 285-294.
      (2)
Ibidem, t. XI, 1843, p. 390-399, et documents, p. 400-414·
      (3)
Vaderlandsch museum, t. I. p. 434 et t. II, p. 28.
      (4) Volume in-12 de 131 pages, édité
à Bruxelles en 1860.
      (5) Publications de la Société d'archéologie dans le duché de Lim­bourg, t. III, p. 380-394.
      (6) Notices sur les églises du diocèse de Liége,
t. VI, p.127-128.
      (7)
Annales de la Société archéologique de Namur, t. XVI, 1877, 319-328. 

— 4 —

moyen des archives du Royaume à Bruxelles; enfin, différentes notes en réponse à cette question posée au sixième Congrès de la fédération archéologique et his­torique de Belgique: «  faire l'histoire de la culture de la vigne en Belgique, étudiée au moyen de la topo­nymie » ; M. Mathieu donna quelques renseigne­ments sur l'histoire de cette culture à Mons; des détails intéressants furent fournis par M. Fréson, et M. Kurth communiqua des notes de la plus haute importance (1).
Nos investigations ne se sont pas bornées là; nous avons parcouru les histoires des différentes villes ou communes belges, les dictionnaires géographiques, sur­tout les travaux de MM. Wauters et Tarlier sur les communes belges, ceux de MM. de Potter et Broe­ckaert sur les communes de la Flandre Orientale; nous avons vu aussi les cartulaires et les histoires des abbayes, les chroniques et autres documents, etc.
Nous avons divisé notre travail en trois chapitres principaux : le premier contiendra une liste de tous les endroits où la vigne a été cultivée en Belgique avant le
XIXe siècle; le second sera l'histoire de la viticulture belge; dans le troisième, nous essayerons de déter­miner les causes de la décadence de la culture de la vigne dans notre pays. Enfin, en appendice, nous publierons certains documents importants et inédits, et un relevé de la viticulture en Belgique d'après le recensement agricole de 1850 (2)

 

       (1) Fédération archéologique et historique de Belgique. Compte-­rendu des travaux du sixième Congrès. Liége, 1890, p 201-209, 

       (2)) L'académie royale des sciences et belles-lettres (classe des sciences) a posé pour le concours de l'année 1820, la question suivante: « Quel était autrefois dans ce pays l'état des vignobles ? quelles sont les causes qui ont fait abandonner cette culture ? ces causes sont-elles physiques et de nature à éloigner tout moyen de la rétablir avec succès? » 

Un seul mémoire fut envoyé à l'académie, qui décerna à M. Audoor, auteur du travail, une médaille d'encouragement et le pria de publier lui-même son étude. Celle-ci ne répondait qu'à la première partie de la question et il est regrettable que l'auteur n'ait pas déféré au désir de l'académie. Mercure belge 1820, t. IX, p. 499. 

— 5 —                                                                                        

 

I.   ENDROITS OU LA VIGNE A ÉTÉ CULTIVÉE. 

            Ainsi que l'indique ce titre, nous allons donner une liste de tous les endroits où la viticulture a existé en Belgique; cette liste sera à la fois chronologique et alphabétique, et pour plus de facilité, ainsi que pour rendre cet exposé plus clair, nous avons classé les en­droits par provinces; dans chaque province, nous ran­geons les communes par ordre alphabétique et dans chaque commune, nous indiquons par ordre chrono­logique les lieux dits où la vigne a été cultivée.
            Ce tableau aura comme avantage principal de mon­trer quelle fut la diffusion de la culture de la vigne et du premier aspect, on pourra s'en rendre un compte fort exact; pour ne pas trop le charger, nous n'avons renseigné que la plus ancienne mention historique pour chaque endroit; c'est ainsi qu'à Ougrée, par exemple, où nous trouvons pour la première fois, en 1431, la mention d'un vignoble « en chivre d'oir »
, nous ne le répétons plus dans la liste, quoiqu'il existât encore dans les siècles suivants et même de nos jours sous le nom de « Tchiff d'or »; nous ne renseignons pas dans cette liste la date à laquelle on voit tel ou tel vignoble disparaître, réservant cette question pour le second chapitre de ce travail où nous donnerons quel­ques indications qui nous sont fournies par les comptes de certaines seigneuries .
            Nous signalons aussi dans cette liste, mais sans mention de date, les lieux dits qui, par leurs noms seuls, indiquent que la vigne a été cultivée et fort probablement sur une grande échelle; il faut qu'il en soit ainsi pour que les habitants de l'endroit aient pu appeler ces lieux « à la vigne, au vignoble, au pied des vignes, etc. » Ces renseignements, nous les avons puisés sur les plans du cadastre réunis aux chefs-lieux des province de Liége et de Namur ; pour le

— 6 —

Brabant, comme on le verra dans l'indication des sources, nous nous sommes surtout servi du grand et excellent ouvrage de MM. Wauters et Tarlier sur les communes belges. 

      Ce tableau ainsi dressé, la plus grande partie de notre travail sera déjà faite, car nous aurons prouvé que dans les provinces de Liége, Namur et Brabant, la plupart des communes ont vu sur leur territoire des plantations de vignes. 

      Cette liste est aussi complète que nous avons pu la dresser; nous ne nous faisons cependant pas illusion sur ce point, car il reste encore bien des registres de cours à voir, où nous pourrions recueillir des rensei­gnements précieux; c'est ainsi que nous avons laissé de côté presque tous les registres des cours de Huy et de Liége (1), ainsi que ceux des cours de justice déposés aux archives de l'État à Namur.

 

 

Province DE LIÈGE (2).

 

AMAY.

1313.   Lieu dit : «  a desous des vinges. » Abbaye de Flône, spé­cification des biens

1417.   « Vingnoble en tier condist deseur la fontaine. » Abbaye de Marche-les-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1451.   Vigne en lieu dit : « à Waheron ». Cour d'Hermalle-sous-­Huy, 1450-1453, fol. 3. 

1494.   Vigne en lieu dit : « en quasimode. » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501. 

1494.   Vigne en lieu dit; « auz ejache » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501. 

     (1) Pour ces deux localités, ainsi que pour les communes de la pro­vince de Namur, cette lacune est comblée, en grande partie du moins, par l'examen des chartes et des archives ecclésiastiques. 

     (2) Tous les documents cités se trouvent aux archives de l'État à Liége; dans le cas contraire, mention est faite du lieu du dépôt. 

 

— 7 —

1498.       Lieu dit : « en vingny. » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501. 

1498.       Lieu dit : « les vingnes grenchon. » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501, fol. 32 v°. 

1499.       Lieu dit : « les vingnes Jacquemien. » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501, fol. 58. 

1500.       Vigne en lieu dit : « entre Amay et Amechin. » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501, fol. 73 v°. 

1509.       « Les vingnes condist de chavoie. » Cour d'Amay, Œuvres, 1513-1523, fol. 37 v°. 

1513.        Vigne en lieu dit : « aux rochettes » Cour d'Amay, Œuvres, 1513-1523, fol. 13 v°. 

1514.        Lieu dit : « les haultes vingnes. » Cour d'Amay, Œuvres, 1513-1523, fol. 30 v°. 

1514.        « Les vingnes condist mouchellon. » Cour d'Amay, Œuvres, 1513-1523, fol. 29 v°. 

1517         Lieu dit : « en vingneux. » Cour d'Amay, Œuvres, 1513 - 1523, fol. 98 v°. 

1523.        « Les vingnes condist sansewier. » Cour d'Amay, Œuvres, 1520-1531, fol. 39. 

1525.        Vigne en lieu dit : « en paradis. » Cour d'Amay, Œuvres, 1520-1531, fol. 49 v°. 

1526.       Vigne en lieu dit : « en lambermont. » Collégiale d'Amay, cens et rentes, 1526-1537, 

1526.       Vigne en lieu dit : « en rémont. » Collégiale d'Amay, cens et rentes, 1526-1537. 

1526.       Vigne en lieu dit : « en tier d'Alippe. » Collégiale d'Amay, cens et rentes, 1526-1537. 

1547.       Vigne en lieu dit : « en mont la ville. » Cour d'Amay, Œuvres, 1541-1546, fol. 176 v°. 

1550.       « Vigne condist le saar. » Collégiale d'Amay, cens et rentes, 1550-1551. 

1550.       Lieu dit : « les vingnes bonon. » Collégiale d'Amay, cens et rentes, 1550-1551. 

1553.        Vigne en lieu dit : « deseur Saint Polpe. » Cour d'Amay, Œuvres, 1549-1552, fol. 358.

— 8 —

1553.   Lieu dit : « sur les vingnes. » Cour d'Amay, Œuvres, 1549-1552, fol. 354.

1553.   Lieu dit : «  les vignes d'Engis. » Cour d'Amay, Œuvres, 1549-1552, fol. 354.

1679.   Vigne en lieu dit : « en Hody. » Collégiale d'Amay, cens et rentes, 1639-1670

            Lieu dit : «  dessous les vignes. » Cadastre.

            Lieu dit : « les vignes d'Ampsin. » Cadastre.

AMPSIN.

1372.   « Vignoble à Amechin. » Abbaye de Flône, charte origi­nale.

1405.   Vigne en lieu dit : « desoubz Amechin. » Abbaye de Marche-­les-Dames, inventaire des biens, à Namur.

1432.   Vigne en lieu dit : « le mourade. » Chambre des finances, recettes: Moha, 1462-1464.

1432.   Lieu dit : « dessous les vingnes. » Chambre des finances, recettes: Moha, 1462-1464.

1494.   « Vigne condist le sartealle » en lieu dit : «  Markealz. » Cour d'Amay, Œuvres, 1498-1501.

1507.   Vigne en lieu dit : « en mont le vaulx. » Cour d'Amay, Œuvres, 1507-1509

1513.   Lieu dit : « thier aux vingnes. » Cour d'Amay, Œuvres, 1513-1523, fol. 15 v°.

1543.   Vigne en lieu dit : «  auz marckesse. » Cour d'Amay, Œuvres, 1541-1548, fol. 112 v°.

1609.   Vigne en lieu dit : «  les libines. » Cour d'Amay, Œuvres, 1609-1613, fol. 57.

            Lieu dit : « dessus les vignes. » Cadastre.

            Lieu dit : « les vignes. » Cadastre.

ANS (GLAIN).

1362.   Vigne en lieu dit :  « en ster. » Abbaye du Val-Saint­Lambert, charte n° 620.

1468.   Vigne en lieu dit : « en doufloxhe. » Rapports de visites de vignes, fol. 6 v°.

— 9 —

ANTHEIT.

            Lieu dit : « les males vignes. » Cadastre.

ANTHISNES.

            Lieu dit : « chera des vignes. » Cadastre.

ARGENTEAU.

1478.   Lieu dit :  «  desouz le vingne. » Cour de Hermalle-sous­-Argenteau, 1478- 1487, fol. 1.

1483.   Vigne en lieu dit :  «  en sartiau. » Cour de Hermalle-sous-­Argenteau, 1478- 1487, fol. 51 v°.

1487.   Vigne en lieu dit : « az rolins. » Cour de Hermalle-sous­-Argenteau, 1478- 1487, fol. 86.

1488.   Lieu dit : «  aux jonnes vingnes. » Cour de Hermalle-sous-­Argenteau, 1487-1518, fol. 68.

1488.   Lieu dit : «  alle rolyer des vingnes. » Cour de Hermalle­-sous-Argenteau, 1487-1518, fol. 51 v°

1670.   Les vignes du château. Publications de la Société archéo­logique et historique du Limbourg, t. III, p. 392.

1795.   Lieu dit : « les vignes grand père. » Cour de Hermalle-sous-Argenteau, acte sur papier; Cadastre.

            Lieu dit : « les vignes au pré. » Cadastre.

            Lieu dit : « les vignes braye. » Cadastre.

            Lieu dit : « les vignes au canon. » Cadastre.

            Lieu dit : «  vieille vigne. » Cadastre.

            Lieu dit : « pré du pressoir. » Cadastre.

AWIRS.

1507.   Vigne en lieu dit :  «  deseur ravizee. » Cour des Awirs, Œuvres, 1507-1511.

1508.   Vigne en lieu dit :  «  en thier dammay. » Cour des Awirs, Œuvres, 1507-1511.

1516.   Vigne en lieu dit :  «  aux rochettes. » Cour des Awirs, Œuvres, 1516-1521. 

— 10 —

BATTICE.

1521.    «  Vigne delle gueffe desous ravizée. » Cour des Awirs, Œuvres, 1516-1521.

BEAUFAYS.

                Lieu dit : «  les vignes. » Cadastre.

                Lieu dit : «  sur les vignes. » » Cadastre; Jourdain, Diction­naire géographique, t. II, p. 930.

                Lieu dit : « la grappe ( ?) »    Cadastre.

BEN-AHIN.

1632.       Lieu dit : « la vigne. » Stock de la famille de Tilff, p. 35.

1357.       Vigne en lieu dit : « deseur le chasteal d'Ahins. » Cour de Beaufort, acte sur parchemin, 10 avril.

1363.       Vigne en lieu dit : « en froidmont. » Cour de Beaufort,  acte sur parchemin, 15 octobre.

1420.       Lieu dit :  « la vingne Costant. » Cour de Beaufort, acte sur papier, 12 décembre.

1468.       Lieu dit : « les vingnaulx. » Cour de Beaufort, acte sur  parchemin, 5 mars.

1472.       Vigne en lieu dit : « alle colembier. »  Cour de Beaufort, acte sur parchemin, 2 août.

1475.       Vigne en lieu dit : « la thouravache. »  Cour de Beaufort, acte sur parchemin, 6 mars.

1479.       Vigne en lieu dit : «  alle rochet. » Cour de Beaufort, acte sur parchemin, 19 avril.

1479.       Vigne en lieu dit : « sur les rochettes. » Cour de Ben-Ahin et Beaufort, 1471-1476.

1485.       Vigne en lieu dit : « Jacquey. » Cour de Ben-Ahin et  Beaufort, 1471-1476.

1512.       Vigne en lieu dit : «  en cornu jornalx. »  Collégiale de Huy, spécification des biens, 1512, fol. 7.

1512.       Vigne en lieu dit : « desous Axhin. » Collégiale de Huy, spécification des biens, 1512, fol. 7.

1512.       Lieu dit : «  vinea scolastici. » Collégiale de Huy, spécifi­cation des biens, 1512, fol. 7.

1531.       Vigne en lieu dit : «  a peirsiaux. » Cour de Beaufort, acte du 21 mars.

1639.       Vigne en lieu dit : «  au palpair. » Cour de Ben-Ahin,  pièce détachée.

1677.       «  Le vignoble du chasteau. » Cour de Beaufort, liasse;  Lefort, Manuscrits, t. III, fol. 1.

1688.       Lieu dit : « les vignobles de Javaz. » Cour de Ben-Ahin, comptes du château.

    11 —

BERNEAU.

1770.       Lieu dit : «  boven den wyngaerd » Cadastre de Jean Leers, à Berneau.

1770.       Lieu dit : «  op den wijngaerdsberg. » Cadastre de Jean Leers, à Berneau.

BOIRS.

                Lieu dit : «  la vignette. »  Cadastre.

BOVENISTIER.

1624.       « Les vignobles, maisons et stordoir de Bovegnistir. »Cour de Huy petite, Œuvres, 1622-1629.               

BRAIVES.

                Lieu dit : «  au bord de la vigne. » Cadastre.

CHÊNÉE.

1386.       «  Le vingne Werot. »  Collégiale Saint-Jean, Stock, reg.  n° 2562, fol. 76.

1470.       Vigne en lieu dit : «  en paradis. » Rapports de visites de vignes, fol. 11.

1471.       Vigne en lieu dit : «  deseur les beddines. » Cour de Jupille, Œuvres, 1472-1474, fol. 4.

1472.       Lieu dit : «  desoulx les vingnes de Courtal. » Cour de Jupille, Œuvres, 1472-1474, fol. 2.

 — 12 —

1472.          Vigne en lieu dit :  « heritage du Cado, entre Grivengnee et Chainee. » Cour de Jupille, Œuvres, 1472-1474, fol. 9 v°. 

1476.          «  Vigne entre Chayenee et Grivengnee. » Rapports de visites de vignes, fol. 29. 

CHERATTE.

1440.          Vigne en lieu dit : « a grand tier. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1440-1522, fol. 4 v°, 7 v° et 8. 

1457.          Vigne en lieu dit : «  au ponthon. »Cour de Cheratte, Œuvres, 1440-1522, fol. II v°. 

1499.          Vigne en lieu dit : « en sartey.» Cour de Cheratte, Œuvres, 1440-1522, fol. 12 v°. 

1501.          Vigne en lieu dit : «  deles le jallyr. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1440-1522, fol. 19 v°. 

1507.          Lieu dit : «  en malle vegne. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1440-1522, fol. 44. 

1515.          Lieu dit : «  les vignes. »  Cour de Cheratte, Œuvres, 1440­-1522, fol. 73 v°. 

1516.          Vigne en lieu dit : « desoubz le ponton. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1440-1522, fol. 85 v°. 

1540.          Vigne en lieu dit : «  en prebst saulx. »  Cour de Cheratte, Œuvres, 1540- 1567, fol. 4 v°. 

1540.          Vigne en lieu dit : «  en clusin. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1540-1567, fol. 5. 

1540.          Vigne en lieu dit : «  en rimoison. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1540-1567, fol. 1. 

1542.          Vigne en lieu dit : «  desoulz les roiche. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1540-1567, fol. 23 v°. 

1542.          Lieu dit : « en fons des vignes. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1540-1567, fol. 27 v°. 

1565.          Vigne en lieu dit : « en preffare. » Cour de Cheratte, Œuvres, 1561-1574, fol. 85. 

1569.          Vigne située  « entre Hoingne et Cherat. « Cour de Che­ratte, Œuvres, 1561-1574, fol. 150. 

                   Lieu dit : « les vignes du Sartay. » Cadastre. 

— 13 —

                   Lieu dit : «  les vignes rimoison. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  les vignes du Sart. » Cadastre. 

CHOKIER. 

1086.          « hec (terra) vineis apta videbatur. »  Abbaye de Saint-­Jacques, charte originale. 

1400.          Lieu dit : «  vingne alle rouche. » Abbaye du Val-Saint-­Lambert, charte n° 881. 

1449.          Lieu dit : «  le vingne de piramont. » Cour de Hermalle-­sous-Huy, Œuvres, 1438-1457, fol. 56 v°. 

1458.          Vigne en lieu dit : «  desos Chokyr. » Abbaye du Val-­Saint-Lambert, charte n° 1348. 

1479.          Lieu dit : « le vingne desous lez rochez. »  Abbaye du Val-­Saint-Lambert, charte n° 1463. 

1522.          Vigne en lieu dit : «  en vingne alle fonten. » Cour de Cho­kier, Œuvres, 1522-1531. 

1523.          Vigne en lieu dit : «  empres ravizee. » Cour de Chokier, Œuvres, 1522-1531. 

1526.          Vigne en lieu dit : «  en thier de chaceneur deseur montjo­chin. » Cour de Chokier, Œuvres, 1522- 1531

COMBLAIN-AU-PONT. 

                   Lieu dit : « vignoble. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « la vigne. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « heid de vignoulle. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « sur la vignoulle. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « houpai et vignoulle. » Cadastre. 

COUTHUIN. 

                   Lieu dit : « fond des vignobles. » Cadastre. 

CRAS-AVERNAS. 

              Lieu dit : « au bois de la vignette. » Cadastre.

— 14 —                                                                     

DALHEM. 

1394.          « Vignoble du château. » Chambre des comptes, reg. 5725, archives du Royaume, à  Bruxelles. 

1505.          Vigne en lieu dit : « thier delle bouverye. » Cour de Dalhem, Œuvres, 1514-1533, fol. 13 v°. 

1506.          Lieu dit : « le veigne. »  Cour de Dalhem, Œuvres, 1514­-1533, fol. 18 v°. 

                   Lieu dit : « pré des vignes. » Cadastre. 

ENGIS.

1389           Vigne en lieu dit : « entre Engis et la blanke maison. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 778. 

1395.          Vigne en lieu dit : «  derriere Engis. » Abbaye du Val­-Saint-Lambert, charte n° 833. 

1397.          Vigne en lieu dit : « en thier deseur Engis. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 852. 

1410.          Vigne en lieu dit : « en le male lieu, deleis la blanke maison. » Echevins de Liége, Œuvres, 1409-1410, fol. 201 v°. 

1453.          Vigne en lieu dit : « ad defouz de biau riewe. » Cour de Hermalle-sous-Huy, 1438-1467, fol. 26. 

1510.          Vigne en lieu dit : « en thier de rovealz. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 1615. 

                   Section dite: « des vignes. » Cadastre.

                   Lieu dit : « les hautes vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « dessous les vignes. » Cadastre. 

ESNEUX. 

                   Lieu dit : « vignoble. » Cadastre. 

FALLAIS. 

1470.          « Le vignoble du château. » Poswick, Le comté de Fallais, p. 140; Seigneurie de Fallais, comptes. 

— 15 —

FEXHE LEZ-SLINS. 

1360.          Lieu dit : « la vigne Bulhed. » Stock des Pauvres-en-Ile, fol. 13. 

FLÉMALLE-GRANDE. 

1420.          Vigne en lieu dit : « en vivier. » Collégiale Saint-Denis, charte originale du 29 novembre. 

1420.          Vigne en lieu dit : « en habonpreit. » Collégiale Saint­-Denis, charte du 29 novembre. 

1420.          Vigne en lieu dit : « deseur habonpreit. » Collégiale Saint­-Denis, charte du 29 novembre. 

1429.          Vigne en lieu dit : « en couramont (chanramont). » Collé­giale Saint-Barthélemy, reg. n° 3841, fol. 13. 

1487.          Vigne en lieu dit : « a postice. » Cour de Flémalle-Grande, 1487-1505, fol. 15. 

1487.          Vigne en lieu dit : « trixhe chayneal. » Cour de Flémalle-Grande, 1487-1505, fol. 16. 

1487.          Vigne en lieu dit : « en thier de lyon. » Cour de Flémalle-Grande, 1487-1505, fol. 18. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en pinchonchamps (en biaulmont). » Cour de Flémalle-Grande, 1487- 1505, fol. 34. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en bonine. » Cour de Flémalle-Grande, 1487- 1505, fol. 34. 

1496.          Vigne en lieu dit : « en le xhor. » Cour de Flémalle-Grande, 1487-1505, fol. 67. 

1496.          Vigne en lieu dit : « en gottaye. »  Cour de Flémalle-Grande, 1487-1505, fol. 69. 

                   Lieu dit : « terres aux vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « aux vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « sur les vignes. » Cadastre. 

FLÉMALLE-HAUTE. 

1350.          Vigne en lieu dit : « desouz Gohain. » Abbaye du Val­Saint-Lambert, Stock, reg. n° 134. 

XIVe siècle fin.  « Vigne en bas condist de tirche treez. » Cour de Chokier, 1522-1531 (sur la couverture). 

— 16 —

1444.          Vigne en lieu dit : « entre la petite flemalle et Chokier. » Abbaye de Marche-les-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1447.          Vigne en lieu dit : « en rennysaer. » Cour de Flémalle­Haute, 1447-1453, fol. 6. 

1447.          Vigne en lieu dit : « en payen gotte deleis Gohay. » Cour de Flémalle-Haute, 1447-1453, fol. 10 v°. 

1447.          Vigne en lieu dit : « desous les roiches a fontris. » Cour de Flémalle-Haute, 1447-1453. 

1453.          Lieu dit : « les vingnes de mouze. » Cour de Flémalle­Haute, 1447-1453, fol. 80 v°. 

1456.          Vigne en lieu dit : « en haon. » Abbaye du Val-Saint­Lambert, chartes nos 1319 et 1337. 

1462.          Vigne en lieu dit : « en royal. » Cour de Chokier, acte sur parchemin. 

1487.          Vigne en lieu dit : « derier leglise de f1emal. » Cour de Flémalle-Haute, 1492-1501. 

1488.          Vigne en lieu dit : « a desoulx de Jehaffor. » Cour de Flé­malle-Haute, 1492-1501. 

1492.          Vigne en lieu dit : « thier de beauljamain. » Cour de Flé­malle-Haute, 1492-1501. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en le penne de mont. » Cour de Flé­malle-Haute, 1492-1501. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en malle voie. » Cour de Flémalle­-Haute, 1492-1501. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en xhoche » Cour de Flémalle-­Haute, 1492-1501.

1496.          Vigne en lieu dit : « alle fontaine de fontry. » Cour de Flémalle-Haute, 1492-1501. 

1503.          Vigne en lieu dit : « desouz bouhaie. » Grand greffe des échevins, Œuvres, reg. n° 60, fol. 95. 

FLONE. 

1232.          Vignoble cité dans Analectes pour servir à l'histoire ecclé­siastique, t. XXIII, p. 345. 

— 17 —

1554.          Lieu dit : « la vingne de Sain Lauren. » Val Notre-Dame des Écoliers, Répertoire des documents, 1554, fol. 21. 

FOURON-LE-COMTE. 

                   Lieu dit : « in den wiendal (wyndal ?). » Cadastre. 

                   Lieu dit : « wintjesheide (?). » Cadastre. 

FUMAL. 

1586.          « La vingne Jehan de Fumal. » Calendrier de 1586, registre de la cure de Fumal. 

GLONS. 

                   Lieu dit : « la vigne. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « sous la vigne. »  Cadastre.

                   Lieu dit : « dessus la vigne. »  Cadastre. 

GRAND-HALLET. 

1342.          Lieu dit : « en la vingne. » Collégiale Saint-Barthélemy, Cartulaire, fol. 65, au Séminaire de Liége. 

                   Lieu dit : « dessus la vigne. » Cadastre. 

GRIVEGNÉE. 

1312-50.    « Vineam jacentem apud Weys. » Galesloot, Le livre des feudataires de Jean III, p. 47, cf. p. 184. 

1322           Vigne en lieu dit: «a deseur delle fontenne dei pixherotte.» 1322. Collégiale Saint-Denis, Spécification de biens, fol. 40. 

1349.          « Vingne de Bealrepart a Peville. » Collégiale Saint-Denis, Spécification de biens, fol. 40. 

1424.          « Vingne a Weys en liewe condist en Gheulet. » Métier des merciers, Cens et rentes, reg. n° 874, fol. 30 et 32. 

1448.          « Le vingne Gheulet » en lieu dit : « en Coreal. » Val des Écoliers, Répertoire des documents, 1554, fol. 494.

1470.          Vigne en lieu dit : «  a ariwechon. » Rapport de visites de vignes, fol. 10 v°. 

— 18 —

1470.          Vigne « a tombeal » en lieu dit : « puhlefontaine. » Rapport de visites de vignes, fol. 12 v°.

1470.          Vigne en lieu dit : « convelet. » Rapport de visites de vignes, fol. 14. 

1472.          Lieu dit : « aux vingnes. » Cour de Jupille, 1472-1474, fol. 34. 

1473.          Vigne en lieu dit : « a Coreal emprès bellevaux. » Cour de Jupille, Œuvres, 1474-1478, fol. 12. 

1473.          Vigne en lieu dit : « alle petite belle flamme. » Rapport de visites de vignes, fol. 20. 

1474.          Vigne en lieu dit : « en la basse peville. » Rapport de visites de pignes, fol. 22. 

1475.          Vigne en lieu dit : « en peville. » Cour de Jupille, Œuvres, 1474-1478, fol. 79 v°. 

1475.          Vigne en lieu dit : « en bellevaux. » Cour de Jupille, Œuvres, 1474-1478, fol. 125 v°.

1478.          Lieu dit : «  deseur les vingnes. » Cour de Jupille, Œuvres, 1478-1482, fol. 30 v°. 

1496.          Vigne en lieu dit : « en le heise. » Cour de Jupille, Œuvres, 1492-1498, fol. 135 v°. 

1499.          Vigne en lieu dit : « alle pixherot à Weys. » Cour de Jupille, Œuvres,  1497-1501, fol. 85. 

1599.          Vigne en lieu dit : « grand Sart. » Cour de Jupille, Œuvres, 1600. 

1599.          Lieu dit : « le vingnoble grand Sire. » Cour de Jupille, Œuvres, 1598-1600, fol. 247. 

HERMALLE-SOUS-ARGENTEAU. 

1482.          Vigne en lieu dit : « forisfontaine. »Cour de Hermalle-sous-Argenteau, Œuvres et rols, 1478-1487, fol. 63 v°. 

1483.          Vigne en lieu dit : « au tyer en communes de Hermalle. » Cour de Hermalle-sous-Argenteau, 1478- 1487, fol. 85 v°. 

HAMOIR. 

Lieu dit : « sur le vignahe. » Cadastre. 

— 19 —

1488.          Vigne en lieu dit : « en herwine. » Cour de Hermalle-­sous-Argenteau, Œuvres, 1487-1518, fol. 156. 

1530.          Lieu dit : « desous les vingnes en le champagne de Her­malle. » Cour de Hermalle-sous-Argenteau, Œuvres, 1539-1541. 

1539.          Lieu dit : « tier des vingnes de Hermalle. » Cour de Her­malle-sous-Argenteau, Œuvres, 1539-1541. 

1540.          Vigne en lieu dit : « deseur le grivière. » Cour de Her­malle-sous-Argenteau, Œuvres, 1539-1541.

HERMALLE-SOUS-HUY. 

1442.          Lieu dit : « le vingne. » Cour de Hermalle-sous-Huy, 1438-1467, fol. 17 v°. 

HERSTAL. 

1313.          Vigne en lieu dit : « en haynois. » Cour féodale de Liége, reg. 39, fol. 22. 

1438.          Vigne en lieu dit : « en reis. » Cour de Herstal, Œuvres, 1438-1441.

1447.          Vigne en lieu dit : « en comine. » Cour de Herstal, Œuvres, 1438-1441. 

1519.          Lieu dit : « le vingne de Hoyoulx. » Collégiale Saint­-Pierre, reg. n° 183, fol. 15. 

1519.          Vigne en lieu dit : « a molinea. » Collégiale Saint- Pierre, Cens et rentes, 1519, reg. n° 183, fol. 7 v°. 

1519.          Vigne en lieu dit : « a grant thier. » Collégiale Saint-Pierre, Cens et entes, 1519, reg. n° 183, fol. 18 v°. 

                   Lieu dit : « les vignes des haigneux. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « les vignes du trou du renard. » Cadastre.

                   Lieu dit : « au thier des vignes des anges. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « les vignes de bériva. » Cadastre. 

HEURE-LE-ROMAIN. 

1315.          Vignoble signalé dans Collégiale Saint-Martin, Cartulaire, fol. 24. 

                   Lieu dit : « thier des vignes. » Cadastre.

— 20 —

HOLLOGNE-AUX- PIERRES. 

1350.          Vigne en lieu dit : « à awelichamps. » Abbaye du Val­-Saint-Lambert, Stock, reg. n° 134. 

1350.          « Le vingne le voweit de Hollongne. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, Stock, reg. n° 134. 

1404.          Vigne en lieu dit : « en meon. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 903. 

                   Lieu dit : « dessus les vignes. » De Ryckel, Communes de la province de Liége, p. 293. 

                   Lieu dit : « les vignes du maire. » Cadastre. 

HORION-HOZÉMONT. 

                   Lieu dit : « les vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « bois vignette. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « prés de la vigne. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « la vigne renard. » Cadastre. 

HUY. 

830.            «Vineas tres in castro Hoii. » Pertz, Monumenta Germaniœ Historica, t. VIII, p. 571. 

1251.          « Vinea juxta leprosos Hoyenses sita.» Bormans et School­meesters, Cartulaire de l'église Saint-Lambert, t. II, p.10. 

1334.          Vigne en lieu dit : « a bokilhin deseur Grimommont. » Abbaye de Marche-les-Dames, inventaire des biens, XVe siècle, à Namur. 

1361.          Vigne en lieu dit : «  en le bouxhiere. » Abbaye de Marche-les-Dames, inventaire des biens, XVe siècle, à Namur. 

1395.          Vigne en lieu dit : « a desous delle bossière. » Abbaye de Marche-les-Dames inventaire des biens, à Namur. 

1402.          Vigne en lieu dit :  «  a tier dielle bossiet en forbos delle peticte ville de Huy. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 25 février. 

1418.          Vigne en lieu dit : « entre Huy et les malades. » Abbaye de Marche-les-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

— 21 —                                                                                      

1418.          «  Vingne condist stalbor en la parochie St Piere. » Abbaye de Marche-les-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1421.          Vigne en lieu dit : « alle statte condist à Montfort. »  Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 9 juin. 

1421.          Lieu dit : « le tier auz vingnes. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 9 juin. 

1422.          Vigne en lieu dit :  « chancelier. »  Abbaye de Marche-les­-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1423.          Vigne en lieu dit : «  sour les fosseis condist de arseilhier. »  Abbaye de Marche-les-Dames, charte originale, à Namur. 

1429.          Vigne en lieu dit : «  en thier d'ierbonne. »  Abbaye de Marche-les-Dames, charte originale, à Namur. 

1430.          Vigne en lieu dit : « a mals deseur Huy. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 31 mars. 

1436.          Vigne en lieu dit : « desos le noumostier deleis pexhon ruwalle. » Abbaye de Marche-les-Dames, charte origi­nale, à Namur. 

1438.          Vigne en lieu dit : «  en rolz deles le buissier. » Abbaye de Marche-les­-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1439.          Vigne en lieu dit : «  pechon ruwalle. » Abbaye de Marche-les­-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1444.          Vigne en lieu dit : « en moxhoflair sur le thier de bour­diaul. » Abbaye de Marche-les­-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1449.          Vigne en lieu dit : «  a le capelle sur le voie delestat deles Huy. » Abbaye de Marche-les­-Dames, inventaire des biens, à Namur. 

1450.          Vigne en lieu dit : «  en le paroche Sainte Catherine. » Abbaye de Moulins, Cartulaire, fol. 221, à Namur. 

1458.          Vigne en lieu dit : « aile ailharbe. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 10 juin. 

1458.          « Vingne que ons dit lez pailloves dal abbie dalne. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 14 juin. 

1466.          Vigne en lieu dit : «  entre deux prés. » Cour de Huy petite, Œuvres, 1466- 1476, fol. 4.

— 22 —

1468.          Vigne en lieu dit : « a deseur de vies molin alle Xhorche. » Cour de Huy grande, acte sur parchemin, 28 octobre. 

1468.          Vigne en lieu dit : « al dehors delle porte Saint Germain. » Cour de Huy petite, Œuvres, 1466-1476. 

1468.          Vigne en lieu dit; « en monchamps. »  Cour de Huy petite, Œuvres, 1466-1476, fol. 3. 

1469.          Vigne en lieu dit : « en fortes terres pres les restealx de Saint Piere. » Cour de Huy petite, Œuvres, 1466-1476. 

1480.          Vigne en lieu dit : « sour le thier deseure le statte. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin. 

1480.          Lieu dit : «  aile vingne delle thour. »  Cour de Huy' petite, acte sur parchemin, 14 mars. 

XVe siècle. Vigne en lieu dit : « desous les mallades. » Abbaye de Salzinnes, Titres de propriétés, XVe siècle, à Namur. 

1503.          Vigne en lieu dit : « en bousalle. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, le 1er février. 

1514.          Vigne en lieu dit : «  en paillovet. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin. 

1525.          Lieu dit : « en le vingne a Saint Mort. » Cour de Huy, Œuvres, 1523-1528, fol. 326 v°. 

1526.          Vigne en lieu dit : « derier les maretz desos Huy. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin. 

1529.          Vigne en lieu dit : «  entre deux thiers. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 26 novembre. 

1564.          Vigne en lieu dit; « a ponthon. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, 20 janvier. 

1568.          « Les vingnobles de lhopital des grands malades. » Chambre des finances, Recettes, Moha, 1567-1568. 

1570.          Vigne en lieu dit : « aux maulx au deseur de Saint Vit. » Cour de Huy, acte sur parchemin. 

1579.          Vigne en lieu dit : « en thier des Croisiers. » Cour de Huy, acte sur parchemin, 10 novembre. 

1586.          Vigne en lieu dit : « Sainte Hilaire. » Cour de Huy petite, acte sur parchemin, la mars. 

1599.          Vigne en lieu dit : «  en vallee del statte. » Cour de Huy petite, 1583-1612, fol. 124.

— 23 —

1600.          Vigne en lieu dit : «  plumecocque. » Cour de Huy petite, 1583-1612, fol. 159. 

1617.          Vigne en lieu dit : «  auz mortes champs. » Cour de Huy petite, Œuvres, 1615, fol. 58. 

                   Lieu dit : «  les jeunes vignes. » Cadastre. 

JEMEPPE-SUR-MEUSE. 

1313.          Vigne en lieu dit : «  wiguehier. » Cour féodale de Liége, reg. 39, fol. 22. 

1322.          Vigne en lieu dit : «  en rons de meulz. » Collégiale Saint­-Denis, Spécification des revenus, 1332, fol. 27 v°. 

1420.          Vigne en lieu dit : « bas laveur. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte originale n° 992. 

1420.          Vigne en lieu dit : «  desoubz les gottes. » Collégiale Saint­-Denis, charte originale, 29 novembre. 

1433.          Vigne en lieu dit : «  en gotte. » Abbaye du Val-Saint­-Lambert, charte originale n° 1149. 

1451.          Vigne dite: « de Géradon. » Carmes de Liége, charte ori­ginale. 

1453.          Vigne en lieu dit : «  alle colembier. » Abbaye du Val­-Saint-Lambert, charte originale n° 1303bis. 

1470.          Vigne en lieu dit : «  thier des birwetez. » Rapport de visites de vignes, fol. 10. 

1472.          Vigne en lieu dit : « en Xhorre » (entre Flémalle et Jemeppe), Rapport de visites de vignes, fol. 1 8 et 24 v°. 

1475.          Vigne en lieu dit : « en thier de lour. » Rapport de visites de vignes, fol. 27.

                   Lieu dit : « thier aux vignes. » Cadastre.

                   Lieu dit : « terres aux vignes. » Cadastre. 

JUPILLE. 

1334.          Vigne en lieu dit : « el fondri. » Cour féodale de Liége, reg. 39, fol. 76. 

1351.          Vigne en lieu dit : « en vignoulles. » Cour féodale de Liége, reg. 40, fol. 77,

— 24 —

XIVe  siècle. Vigne en lieu dit : « rogafosse. » Abbaye du Val - ­Benoît, Stock, t. 1, fol. 140. 

1470.          « Les vingnes de Corneilhan. » Rapport de visites de vignes, fol. II. 

1474.          Vigne en lieu dit : « noef tiere. » Cour de Jzpille, Œuvres, 1472-1474, fol. 56. 

1474.          Vigne en lieu dit : « bouxheal. » Cour de Jupille, Œuvres, 1474-1478, fol. 11 v°. 

1475.          Vigne en lieu dit : « en mont. » Cour de Jupille, Œuvres, 1474-1478, fol. 58. 

1493.          «  Les vingnes les beghinnes de Saint Christouphle. » Cour de Jupille, Œuvres, 1492-1497, fol. 20. 

1499.          « Les vingnes des malades. » Cour de Jupille, Œuvres, 1497-1501, fol. 108 v°. 

1501.          Vigne en lieu dit : « en le hay moreal. » Cour de Jupille, Œuvres, 1497-1501, fol. 170. 

                   Lieu dit : « aux vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  vignoul. » Cadastre. 

LANDEN. 

                   Lieu dit : « wingsveld »  (wijnveld?). Cadastre. 

LA NEUVILLE-EN-CONDROZ. 

                   Lieu dit : « le trixhe des vignes. » Cadastre. 

LIÉGE (SUD). 

1035.          Vignes à Saint Laurent. Pertz, Monumenta Germaniœ Historica, t. VIII, pp. 274-275. 

1306.          «  Le grande vingne (Val-Benoît). » Abbaye du Val-Benoît, Stock, t. II, fol. 22. 

1335.          « Vinea in sabuleto (Sauvenière). » Collégiale Saint-Martin, charte originale n° 202. 

1335.          Vigne située:  « ante portam nostram. »  Abbaye du Val-Benoît, Stock, t. II, fol. 33. 

1397.          Vigne en lieu dit : « a mar a fraignée. » Collégiale Saint­-Martin, charte originale n° 316. 

— 25 —

1407.          Vigne en lieu dit : « à Saint Martin. » Collégiale Saint­-Martin, charte originale n° 361. 

1435.          Lieu dit : « thier des vingnes (sur la Fontaine). » Carmes de Liège, charte originale. 

1438.          Vigne dit : « de laveur. »  Échevins de Liége, Œuvres, reg. n° 9, fol. 28 v°. 

1438.          Lieu dit : « les vingnes de Bacrake. » Échevins de Liége, Œuvres, reg. n° 9, fol. 28 v°.

1461.          Vigne en lieu dit : « al desains del port Saint Martin. » Collégiale Saint-Martin, chartes n°S 550 et 551. 

1468.          Vigne en lieu dit : «  al chevolfosse. » Rapport de visites de vignes, fol. 5 v°. 

1470.          Vigne en lieu dit : « en le heit desous Saint Lauren. » Rap­port de visites de vignes, fol. 10 v°. 

1470.          « Vigne deseur Saint Gilles condist les plainez. » Rapport de visites de vignes, fol. 10. 

1470.          Vigne en lieu dit : « sour le thier de Saint Gilles. » Rapport de visites de vignes, fol. 15. 

1475.          Vigne en lieu dit : « deseur florischamp. » Rapport de visites de vignes, fol. 28 v°. 

1508.          Vigne en lieu dit : « aIle mon de frangnees. » Cour de Fra­gnée, Œuvres, 1485-1525, fol. 21. 

1508.          Vigne en lieu dit : « le roge thorette. » Cour de Fragnée, Œuvres, 1485-1525, fol. 37. 

1559.          Vigne en lieu dit : « az Hermittes. » Cour de Fragnée, Œuvres, 1556-1573, fol. 85 v°. 

1593.          Vigne en lieu dit : « Schochoule »  (thier de Saint-Gilles). Métier des vignerons, reg. n° 80. 

1663.          Vigne en lieu dit : « Trokay » (Sainte-Véronique). Vignerons, Admissions et reliefs, 1663-1696, fol. 139. 

                   Lieu dit : « la bourgogne» (Val-Benoît). Cadastre. 

                   Lieu dit : « la vigne » (sous Saint-Laurent). Cadastre. 

                   Lieu dit : « rue de Bourgogne. » Cadastre. 

— 26 —

LIÉGE (OUEST). 

1240.          «  Vineam nostram retro fossata sitam. » Collégiale Saint­-Martin, charte originale n° 43. 

1340.          Vigne en lieu dit : «  pierreuse. » Cour féodale de Liège, 1300-1386, fol. 20bis v°. 

1370.          « Vinea Sancti Servatii in Favechamps. » Collégiale Sainte­-Croix, Cartulaire, fol. 219. 

XIVe siècle. Vigne en lieu dit: «dedens lencloz defuer Hochaporte.» Cathédrale Saint-Lambert, Chanoines de la petite table, Notule des revenus, fin du XIVe siècle. 

1408.          Vigne en lieu dit : « defour le porte de Hochaporte. » Carmes de Liége, charte originale. 

1409.          Vigne en lieu dit : « en for a deseur de Sainte Margaerite. » Échevins de Liége, Œuvres, 1409-1411, reg. n° 1, fol. 40 et 100. 

1409.          Vigne en lieu dit : « en mease. » Échevins de Liége, Œuvres, 1409-1411, reg. n° l, fol. 4g. 

1436.          Vigne en lieu dit : « en agymont. » Abbaye du Val-Saint­-Lambert, charte n° 1156. 

1468.          Lieu dit : « desseur les vingnes » (près de Hocheporte). Rapport de visites de vignes, fol. 4 v°. 

1470.          Vigne en lieu dit : « falconpier. » Echevins de Liège, Œuvres, reg. 31, fol. 58. 

1470.          Vigne en lieu dit : « ell la vollier. » Rapport de visites de vignes, fol. 11 v°. 

1474.          Vigne en lieu dit : « à Sainte Walbeur a dedens des mu­railles delle cite, condist le doaire. » Rapport de visites de vignes, fol. 23. 

1476.          Vigne en lieu dit : «  en royaulx. » Rapport de visites de vignes, feuillet détaché, et fol. 29 v°. 

LIÈGE (NORD). 

830.            « Vinea in territorio Leodiensi nuncupato Vingitis. » Pertz, Monumenta Germaniœ Historica, t. VIII, p. 571. 

— 27 —

1078.          « Dedi decimas vinearum a via que ascendit ad Sanctum Walburgem usque prope Hoyolum. » Daris, Notices historiques sur les églises du diocèse de Liége, t. VI, p. 182. 

1185.          « Vineas ad Sanctum Bartholomeum. »  Bormans et School­meesters, Cartulaire de Saint-Lambert, t. II, p. 104. 

1213.          « Vinea apud Viniacum. » Miraeus et Foppens, Opera diplomatica, t IV, p. 32. 

1226.          « Vinea de Morealval » (Morinval). Collégiale Saint-Martin, charte originale n° 26. 

1235.          « Vinee de Rupeforti » (entre Pierreuse et Vivegnis). Collé­giale Saint-Barthélemy, Cartulaire, fol. 124, au Sémi­naire épiscopal de Liége. 

1271.          « Vineas existentes in territoriis de Vineto et Morealval que vinee Sancti Leonardi dicuntur. » Abbaye de Saint­-Jacques, charte originale, 6 novembre. 

1289.          Vigne en lieu dit : « deleis le creyre à Saint Lynard. » Abbaye du Val-Benoît, charte originale. 

1310.          « Les vignes du chapitre Saint Lambert. » Collégiale Saint­-Barthélemy, Cartulaire, fol. 126, au Séminaire. 

1313.          Vigne en lieu dit : «  besonheis. » Cour féodale de Liége, reg. 39, fol. 22. 

1340.          Vigne en lieu dit : « cronmouse. » Cathédrale Saint-Lam­bert, charte originale n° 630. 

1343.          Vigne en lieu dit : « en bieal rewars » (près Vivegnis). Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 516. 

1346.          Lieu dit : « desoir les vingnes Mr Arnut. » Abbaye de Robermont, Cens et rentes, 1346. 

1353.          « Vingnes hors des murs de la cité. » Voir Appendice. 

1364.          Vigne en lieu dit : «  en tiers defours chasteal. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 801. 

1365.          Vigne en lieu dit : «  a paynporte » (Hors-Château). Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 813. 

1409.          Vigne en lieu dit : «  a perier » (sous la citadelle). Échevins de Liège, 1409-1411, fol. 54. 

1409.          Vigne en lieu dit : «  a defours delle porte Saint Lynart. » Échevins de Liège, Œuvres, 1409-1411, fol. 19 v°.

— 28 —

1409.          Vigne en lieu dit : « devant Saint Thomas. » Échevins de Liége, Œuvres, 1409-1411, fol. 162 v° et Collégiale Saint-Barthélemy, Cens et rentes, 1750, fol. 67. 

1430.          Vigne en lieu dit : « Jolyvet. »  Prévôté de Liége, Liber 

cartarum, 1250-1675, fol. 19. 

1453.          « Vinea dicta douche corme prope cronmouse. » Collé­giale Saint-Denis, Spécification des revenus, XVe siècle, reg. n° 3223. 

1468.          Vigne en lieu dit : « à Tawe. » Rapport de visites de vignes, fol. 4. 

1470.          « Vignoble à Sainte-Foy. »  Rapport de visites de vignes, fol. 13 et Rendages proclamatoires, reg. n° XI, fol. 227, 

1472.          Vigne en lieu dit : « à bernalmont. » Rapport de visites de vignes, fol. 18. 

1477.          Vigne en lieu dit : « en la basse morealvaux. » Rapport de visites de vignes, fol. 30. 

1525.          Vigne en lieu dit : « a wenne » (Hors-Château). Collégiale Saint-Barthélemy, Spécification des cens et rentes, 1750, fol. 64. 

1604.          Vigne en lieu dit : « a Richel pres Moreavaux. » Échevins de Liége, acte sur papier. 

1607.          Vigne en lieu dit : « ens neuf boniers » (Hors-Château). Métier des vignerons, Admissions et reliefs, reg. n° 80. 

1665.          Vigne en lieu dit : « a chaisne » (Sainte-Foi). Vignerons, Admissions et reliefs, 1663-1696, fol. 148. 

                   Lieu dit : « les vignes de Vivegnis. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « les vignes derriere les Bayards. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « prés aux vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « rue des vignes. » 

                   Lieu dit : « impasse de la vignette. » 

                   Lieu dit : « rue des vignerons. » 

LINCENT. 

                   Lieu dit : « à la vigne. » Cadastre. 

— 29 —

LIXHE. 

1016.       « Vineas quas juxta Nivellam habetis. » Abbaye de Saint­-Jacques, charte originale. 

MAGNÉE. 

                   Lieu dit : « trixhe des vignes. » Cadastre . 

MILMORT. 

                   Lieu dit : « à la vigneret. » Cadastre. 

MARCHIN. 

1605.          Vignoble signalé dans Cour de Marchin, Saisies, 1595-1628. 

                   Lieu dit : « thier des vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « sur le thier des vignes. » Cadastre. 

MOHA. 

1590.          «  Heritaige appellé le vignette. » Cour de Moha, Œuvres, 1588-1604, fol. 48. 

MONS. 

1433.          Vigne en lieu dit : « par deleas le boy de Mons. »  Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 1149, 

1487.          Vigne en lieu dit : « en thier de chuxhon. » Cour de Mons, Œuvres, 1482-1493. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en Chokeur » Cour de Mons, Œuvres, 1482-1493. 

1493.          Vigne en lieu dit : « en ruillier. » Cour de Mons, Œuvres, 1482-1493

1493.          Vigne en lieu dit : « en Saer. » Cour de Mons, Œuvres, 1482-1493. 

1494.          Vigne en lieu dit : « en pepinzart. » Cour de Mons, Œuvres, 1493-1500. 

                   Lieu dit : « les vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « dessous les vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « les vignes. » Cadastre.

— 30 —

NEERWINDEN 

                    Lieu dit : « weyngaerd. » Cadastre. 

OMBRET. 

1526.          Vigne en lieu dit : « thier d'Oulne. »  Collégiale d'Amay, Cens et rentes, 1526-1537. 

OUGRÉE (SCLESSIN). 

1104.          Vigne en lieu dit : « a Sclachins. »  Martène et Durand, Amplissima collectio, t. II, c. 81. 

1250.          Vigne en lieu dit : « aile Val Benoite. » Documents sur parchemin concernant l'avouerie de Liége. 

1313.          Vigne en lieu dit : « au dessus du Val Benoit. » Cour féo­dale de Liége, reg. 39, fol. 22. 

1322.          Vigne en lieu dit : « Bealmont. » Collégiale Saint-Denis, Spécification des revenus, 1322, fol. 43. 

XIVe siècle. Lieu dit : « vineas. » Collégiale Saint-Jean, Désigna­tion  des biens, reg. n° 2568. 

1418.          Vigne en lieu dit : « en pilcheus (pilchoul[i]). » Cour d'Ou­gnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 1. 

1420.          « Les vingnes condist del olifant. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 5. 

1423.          Lieu dit : « Le voye des vingnes. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 6 v°. 

1428.          Lieu dit : « en fons des vingnes de pilchoul. » Cour d'Ou­gnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 19. 

1431.          Vigne en lieu dit : « en chivre doir. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 11. 

1436.          Vigne en lieu dit : « en youster. »  Cour d'Ougnée et Scles­sin, Œuvres, 1418-1507, fol. 35

1475.          Vigne en lieu dit : « en sotheux. » Rapport de visites de vignes, fol. 18. 

1497.          Vigne en lieu dit : « en viernay chivre dor. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 77. 

— 31 —                                                                     

1498.          Vigne en lieu dit : « asseis pres de mares. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1418-1507, fol. 79. 

1523.          Vigne en lieu dit : « à lardier. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1521-1523, fol. 40 v°. 

1540.          Vigne en lieu dit : « en flival. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1540-1542, fol. 4. 

1540.          Lieu dit : « aux vingnes. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1540-1542, fol. 7 v°. 

1554.          Vigne en lieu dit : « en viernay. » Val Notre-Dame des Écoliers, Répertoire aux documents, 1554, fol. 683. 

1589.          Vigne en lieu dit : « bordeau. » Vignerons, Admissions et reliefs, reg. n° 80. 

1718.          Lieu dit : « desoub les vignes. » Cour d'Ougnée et Sclessin, Œuvres, 1713-1732, fol. 15. 

1772.          Lieu dit : « en fond des vignes. » Cour d'Ougnée et Scles­sin, Œuvres, 1757-1796, fol. 140. 

                   Lieu dit : « les vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : « les vignes de Sclessin. » Cadastre. 

OUPEYE. 

1322.          Lieu dit : « les vingnes. »  Collégiale Saint-Denis, Spécifi­cation des revenus, 1322, fol. 52. 

1322.          Vigne en lieu dit : « a forisfontaine. » Collégiale Saint­-Denis, Spécification des revenus, 1322, fol. 52. 

1482.          Vigne en lieu dit : « a tourneaul, entre oupee et vivengnis. » Cour de Hermalle-sous-Argenteau, Œuvres  et rols, 1478-1487, fol. 63 v°. 

                   Lieu dit : « les vignes. » Cadastre. 

PETIT-HALLET. 

1373.          Lieu dit : « deseur le stordeur. » Stock de Brabant. 

                   Lieu dit : « les vignes. » Cadastre. 

POUSSET. 

                   Lieu dit : « vignoblet. » Cadastre. 

— 32 —

RAMET

1346.          Vignoble mentionné dans Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte originale n° 528. 

1350.          Vigne en lieu dit : «  alle ronde haye. » Abbaye du Val­-Saint-Lambert, Stock, reg. n° 134. 

1350.          Vigne en lieu dit : «  en thier machake. » Abbaye du Val­-Saint-Lambert, Stock, reg. n° 134. 

1350.          « Les vingnes de chasteal. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, Stock, reg. n° 134. 

1399.          Vigne en lieu dit : «  Martinchamps. » Abbaye du Val­-Saint-Lambert, charte n° 868. 

1409.          Vigne en lieu dit : «  en grant thier de Vilaincourt. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, Stock, 1196-1700, fol. 94 v°. 

                   (1) Monastère du Val-Saint-Lambert, dont ce qu'il en reste se trouve sur la commune de Seraing. 

1409.          « Vinea juxta muro monasterii (1) »  Abbaye du Val-Saint­-Lambert, Stock, 1196-1700, fol. 94 v°. 

1432.          Lieu dit : «  desous les vingnes. » Abbaye du Val-Saint­-Lambert, charte n° 1132. 

1452.          Lieu dit : «  derriere les vinges. » Abbaye du Val-Saint­-Lambert, charte n° 1325. 

1459.          « Le vingne le barois de seur Yvo. » Abbaye du Val-Saint­-Lambert, charte n° 1350. 

1461.          Lieu dit : «  le vingne alle rappe » et «  le vingne hottin. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 1362. 

1498.          Vigne en lieu dit : «  a deseur delle teneur de froidecourt. » Abbaye du Val-Saint-Lambert, charte n° 1549. 

                   Lieu dit : «  sur les vignes. » Cadastre. 

SAINT-GEORGES. 

1150.          Lieu dit : «  vingiz. » Analectes pour servir à l'histoire ecclésiastique de Belgique, 1892, p. 316. 

                   Lieu dit : «  bois vivegnis. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  campagne vivegnis. » Cadastre. 

— 33 —

SAIVE. 

1480.          «  La vingne de Seyves. » Poncelet, La seigneurie de Saive, dans le Bulletin de l'Institut archéologique liégeois,  t. XXII, p. 290. 

1553.          Lieu dit : «  preit alle vigne. » Bulletin de l'Institut archéo­logique liégeois, t. XXII, p. 406. 

1574.          Lieu dit : «  le vingne. » Bulletin de l'Institut archéologique liégeois, t. XXII, p. 408. 

                   Lieu dit : «  fontaine du bon raisin. » 

SEILLES. 

1 595.         Vigne en lieu dit : «  reppe. » Cour féodale de Goyet, 1595-1603, archives de l'Etat, à Namur. 

                   Lieu dit : «  dans les vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  en vigna. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  vignette. » Cadastre. 

THIMISTER. 

                   Lieu dit : «  sur les vignes (1). » De Ryckel, Les communes de la province de Liége, p. 557.
(1) Ce lieu dit n'existe pas sur les plans du cadastre.

TIHANGE. 

1557.   Lieu dit : «  les vignes de la folie. » Lefort, Manuscrits généalogiques, 2e partie, vol. VI 11, fol. 90. 

TILLEUR. 

1361.          Vigne en lieu dit : «  tier delle heys. » Cour de Tilleur, Œuvres, 1361-1515, fol. 1. 

1361.          Vigne en lieu dit : «  en beal liwe. » Cour de Tilleur, Œuvres, 1361-1515, fol. 2. 

1361.          Vigne en lieu dit : «  en bertinchaisne. » Cour de Tilleur, Œuvres, 1361-1515, fol. 2. 

— 34 —

1374.          Vigne en lieu dit : «  en le meesse. » Abbaye du Val-Benoît, Stock, t. I, fol. 164 v°. 

1396.          Vigne en lieu dit : «  Bordeal. » Lefort, Manuscrits généa­logiques, 1re partie, vol. V, fol. 407. 

1397.          Vigne en lieu dit : «  a bognarsart » (1474, bornansart). Cour de Tilleur, Œuvres, 1361-1515, fol. 29.             

1439.          Vigne en lieu dit : «  sur les saurs. » Collégiale Saint­-Martin, charte n° 457. 

1451.          Vigne en lieu dit : «  en morealster. » Collégiale Saint­-Martin, charte n° 496. 

1524.          Vigne en lieu dit : «  en plante. » Cour de Tilleur, Œuvres, 1523-1527, fol. 64. 

1526.          Lieu dit : «  thier des vignes. » Cour de Tilleur, Œuvres, 1523-1527, fol. 205. 

1648.          «  Les vingnobles delle Thorette. » Cour de Tilleur, Œuvres, 1650-1654, fol. 270 v°. 

                   Lieu dit : «  pied des vignes. » De Ryckel, Les communes de la province de Liége, p. 568. 

TROGNÉE. 

1579.          Lieu dit : «  deseur le tierre de vingne. » Cour féodale de Liége, Reliefs, reg. n° 8798. 

                   Lieu dit : «  fond de vin. » Cadastre. 

                   Lieu dit: « thier de vin. » Cadastre. 

VERLAINE. 

                   Lieu dit : «  sous la vigne » (1).
(1) Ce lieu dit n'est pas repris sur les plans de cadastre, mais il est appelé ainsi par les habitants de l'endroit.

VILLERS-LE-TEMPLE. 

1582.          Lieu dit : «  prés à la vignette. » Commanderie de Villers-le-Temple, Spécification des revenus, 1582. 

                   Lieu dit : «  Bourgogne. » Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. 1, p. 124. 

— 35 —

VILLERS-L'ÉVÊQUE. 

1554.          « Un journal de terre condist le vinget. » Commanderie de Villers-l'Évêque, Cens et rentes, 1450-1460, fol. I. 

VINALMONT. 

                   Le nom de cette commune indique que la vigne y a été cultivée. 

VISÉ. 

1356.          Lieu dit : «  inter vineas et triscum de Temples. » Stock de Hesbaye, fol. 56. 

XIVe siècle. Vigne en lieu dit : «  en malconvet. » Bulletin de la Société d'art et d'histoire du diocèse de Liége, t. VI, p. 198. 

VIVEGNIS. 

1238.          Lieu dit : «  conventus de vinea » Bormans et School­meesters, Cartulaire de Saint-Lambert, t. I, p. 405. 

1438.          Vigne en lieu dit : «  a vingnis deleis Liege (1). » Abbaye de Marche-les-Dames, acte sur parchemin, à Namur.
(1) Dans les actes et documents, il est parfois difficile de déterminer exactement s'il s'agit de Vivegnis, faubourg de Liége, ou de Vivegnis commune située à environ deux lieues au nord de Liége. Voir ci-dessus, pp. 26 à 28, Liége (Nord).

1458.          Vigne en lieu dit : «  a werixhas sous vivengnis. » Collégiale Saint-Denis, Liber tertius cartarum, fol. 264 v°. 

1519.          Lieu dit : «  rualle des vingnes. »  Collégiale Saint-Pierre, Recette de Vivegnis, 1519, fol. 15. 

1545.          Vigne en lieu dit : «  ellevay. » Carmes de la Xhavée, Documents, 1545, fol. 9. 

1554.          Vigne dit : «  le merryez. » Collégiale Saint-Denis, Liber tertius cartarum, fol. 105 v° .

                   Lieu dit : «  les vignes de l'abbeye. » Cadastre. 

                   Lieu dit: « les vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  rualle dessous les vignes. »  Cadastre. 

— 36 —

VOTTEM. 

1470.          Vignobles mentionnés dans Rapport de visites de vignes, passim. 

1471.          Vigne en lieu dit : «  a pixamollin condist alle goffe. » Rap­port de visites de vignes, feuillet détaché, et fol. 23 v°. 

1474.          Vigne en lieu dit : «  sur le male chavée. » Collégiale Saint­-Barthélemy, Œuvres, 1422- 1471, fol. 4. 

WANDRE. 

                   Lieu dit : «  les vignes. » Cadastre. 

WANGHE. 

                   Lieu dit : «  aan den wijngraat (gaard ?).  » Cadastre. 

WARNANT- DREYE. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Cadastre. 

PROVINCE DE NAMUR. 

ANDENNE. 

1538.          Vigne en lieu dit : «  a chahuvaigne, assé pres des co­moignes. » Abbaye du Grand-Pré, Cartulaire, t. I, p. 128, archives de l'Etat, à Namur. 

ANSEREMME. 

1203.          Vignoble mentionné dans Abbaye de Saint-Hubert, charte originale, archives de l'Etat, à Arlon. 

                   Lieu dit : «  à la vigne. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  rivage à la vigne. » Cadastre.

                   Lieu dit : «  les vignes de wez. » Cadastre. 

BlESMES. 

                   Lieu dit : «  campagne de la vigne. » Cadastre. 

— 37 —

BIOUL. 

                   Lieu dit : «  vignoulle. » Cadastre. 

BLAIMONT. 

                   Lieu dit : «  al vignoul. » Cadastre. 

BOIS DE VILLERS.

                   Lieu dit : «  terrain de vigne. » Cadastre. 

BOSSIÈRES (GOLZINNES). 

1356.          Vigne en lieu dit : «  fours les murs de la ville de Golle­zinnes. » Comptes du domaine, 1356, à Namur. 

1430.          « Vigne dou chaisne. » Chambre des comptes, reg. n° 10500, archives générales du Royaume, à Bruxelles. 

CASTILLON. 

                   Lieu dit : «  è vin. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  plantis de la since à tout vin. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  petit pâchis forme de tout vin. » Cadastre. 

CIERGNON. 

                   Lieu dit : «  campagne de la vignée. » Cadastre. 

CLERMONT. 

                   Lieu dit : «  terre au vin. » Cadastre.

                   Lieu dit : «  pré au vin. » Cadastre 

                   Lieu dit : «  vignoble. » Cadastre. 

­ COUVIN. 

                   Lieu dit : «  tienne del vigne. » Cadastre. 

CUSTINNE. 

                   Lieu dit : «  al vigne. » Cadastre. 

— 38 —

DAVE. 

XVe siècle. « Vignobles des trieux de Dave. » Borgnet, Légendes namuroises, p. 33.

DINANT. 

1260.          Vignobles «  à Leffe. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, 1559, reg. n° 1939, fol. 73, archives de l'Etat, à Namur. 

1263.          Vigne en lieu dit : «  en vis. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 27 v°, archives de l'Etat, à Namur. 

1270.          Vigne en lieu dit : «  à Sainte Able. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 16, archives de l'Etat, à Namur. 

1271.          Vigne en lieu dit : «  par delez le moustier Saint George. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 25 vo, archives de l'Etat, à Namur. 

XIIIe siècle. Vignobles mentionnés dans Sidérius, Dinant et ses  environs, p. 54. 

1317.          Vigne en lieu dit : «  en fon de vis. » Documents sur la pro­priété du lieu dit ; Devant Bouvignes, 1559, reg. n° 1939, fol. 172 vo, archives de l'Etat, à Namur. 

1317.          Vigne en lieu dit : «  alle Collembiere. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, 1559, reg. n° 1939, fol. 172 v°, archives de l'Etat, à Namur. 

1345.          Vigne en lieu dit : «  deseur l'englise de Leffle. » Cour féo­dale de Liége, 1300-1356, fol. 358. 

1345.          Vigne en lieu dit : «  devant le maison des malades de Dinant. » Cour féodale de Liége, reg. 40, fol. 358 v°. 

1345.          Lieu dit : «  delez creu fez desoubz les vingnes. » Cour féo­dale de Liége, reg. 40, fol. 358 v°. 

1358.          Vigne en lieu dit : «  entre Dinant et Bouvignes. » Cour féo­dale de Liége, reg. 40, fol. 439 v°. 

— 39 —

1429.          Vigne en lieu dit : «  leveque. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 115, archives de l'Etat, à Namur. 

1443.          Vigne en lieu dit : «  au deseur de la voie de sentalles. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 229, archives de l'Etat, à Namur. 

1455.          Lieu dit : «  aus pies des vingnes. » Documents sur la pro­priété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. L13, archives de l'Etat, à Namur. 

1478.          « Les vignes de l'abbaye de Leffe. » Documents sur la pro­priété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 81 v°, archives de l'Etat, à Namur. 

1481.          Vigne en lieu dit : «  deseur la porte en vis dessoulz aigre­mont. » Documents sur la propriété du lieu dit: Devant Bouvignes, reg. n° 1939, fol. 61 et 180, archives de l'Etat, à Namur. 

DION. 

                   Lieu dit : «  tienne des vignes. » Cadastre. 

FAGNOLLES. 

                   Lieu dit : «  les vignes. » Cadastre. 

FALISOLLES. 

                   Lieu dit : «  les terres de vigneron (?). » Cadastre. 

FLAWINNE. 

1253.          Vignoble mentionné dans Bormans et Schoolmeesters, Cartulaire de l'église Saint-Lambert, t. II, p. 41. 

FLOREFFE. 

1151.          Vignes mentionnées dans Miraeus et Foppens, Opera diplo­matica, t. IV, p. 205. 

1516.          « La vignoble de Robertsart. » Barbier, Histoire de l'ab­baye de Floreffe, t. 1. p. 258.

— 40 —                                                                     

FLOSTOY. 

                   Lieu dit : «  tier des vignes. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  cosseux au chaufour et la vigne. » Cadastre. 

FRASNES

                   Lieu dit : «  al vigne. » Cadastre. 

GOCHENÉE. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Cadastre. 

GOSNES. 

                   Lieu dit : «  à la vigne. » Cadastre. 

HAMOIS. 

1220.          «  Duas vineas quae sunt in Hamois. » Abbaye de Saint­-Jacques, charte originale. 

HASTIÈRE-LAVAUX. 

                   Lieu dit : «  au dessus des vignes. » Cadastre. 

HOUR. 

                   Lieu dit : «  dessus la vinette. » Cadastre.

                   Lieu dit : «  les vignes. » Cadastre.

JAMBES. 

                   Lieu dit : «  vigneroulle. » Cadastre. 

JEMEPPE-SUR-SAMBRE. 

                   Lieu dit : «  aux 4 bonniers vigneron (?). » Cadastre. 

MALONNE. 

1339.          Michel de la Fontaine veut y planter une vigne. Abbaye de Malonne, Registre aux titres, n° 4203, fol. 62 v°, archives de l'Etat, à Namur. 

— 41 —

1625.          Lieu dit : «  la vigne. » Abbaye de Malonne, Registre aux titres, n° 4203, fol. 62 v°, à Namur. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Cadastre. 

MERLEMONT. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Cadastre. 

MESNIL-SAINTE- BLAISE. 

                   Lieu dit : «  fosse de la vigne. » Cadastre. 

MEUX 

XVe siècle. Vignobles mentionnés dans Borgnet, Légendes namu­roises, p. 34. 

MORIALMÉ. 

                   Lieu dit : «  pré à la vigne. » Cadastre. 

MOUSTIER-SUR-SAMBRE. 

1594·          Vigne en lieu dit : «  froidmont. » Chambre des comptes, reg. 19124, archives du Royaume, à Bruxelles. 

                   Lieu dit : «  pachis au vin. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Cadastre. 

NAMÈCHE. 

                   Lieu dit : «  le vignoble. » Cadastre. 

NAMUR. 

987.            « In villa Namuco aliquantulum vinee. » Pertz, Monumenta Germaniœ Historica, t. VII l, p. 534. 

NAMUR (BULEY ET LA PLANTE). 

1233.          « Vineam quam B. tenet de nobis que sita est sub vinea nostra in Bulleyo inter vineam que dicitur Sancte Marie et vineam que dicitur Godefridi et vineam que dicitur Lambini ... » Borgnet, Cartulaire de Namur, charte n° 9.

      42 —

XIIIe siècle. « bois gissans en Marlagne pour faire vingne. » Chambre des comptes, reg. 1002, fol. 71, archives gé­nérales  du Royaume, à Bruxelles. 

1348.          «  Vigne appelée Bocquevent. » Borgnet, Cartulaire de Namur, t. Il, p. 9. 

1348.          Vigne appelée  « Tourniaus. » Borgnet, Cartulaire de Na­mur, t. II, p. 9. 

1354.          « La vigne Marot en Buley. » Borgnet, Promenades dans Namur, p. 31. 

1355.          Vigne en lieu dit : «  a deuz fosses et a vies porte. » Borgnet, Cartulaire de Namur, t. II, p. 24. 

1391.          Vigne en lieu dit : «  au pont de Meuse. » Abbaye de Mou­lins, Cartulaire, XVe siècle, fol. 266, à Namur. 

1396.          Vigne en lieu dit : «  le terne chapelet. » Procédure, nos 202 et 1420, archives de l'Etat, à Namur. 

XIVe siècle. Vigne en Buley en lieu dit : «  deseur le Savenir. »  Hôpital Notre-Dame, Cens et rentes, XIVe siècle, n° 325, archives de l'Etat, à Namur. 

XlVe siècle. Vigne en Buley en lieu dit : «  en Saginea. » Hôpital Notre-Dame, Cens et rentes, XIVe siècle, n° 325, archives de l'Etat, à Namur. 

XIVe siècle. Vigne en lieu dit : «  arteval. » Hôpital Notre-Dame,  Cens et rentes, XlVe siècle, n° 325, à Namur. 

1409.          Vigne en lieu dit : «  desouz Saint George. » Compte général du comté de Namur, 1409-1410, à Namur. 

1409·          Vigne en lieu dit : «  par delà Saint Martin. » Compte gé­néral du comté de Namur, 1409-1410, à Namur. 

1414.          Vigne en lieu dit : «  en vies sars. » Abbaye de Moulins, Cartulaire, p. 293, à Namur. 

1420.          Vigne dite: « scirecul. » Transports de la ville de Namur, 1456-1459, fol. 402, archives de la Ville, à Namur. 

1429.          « Vignobles à la Plante. » Chambre des comptes, reg. 10500, archives générales du Royaume, à Bruxelles. 

1447.          Vigne en lieu dit : «  Saint Martin en Buley. » Abbaye de Moulins, Cartulaire, p. 323, à Namur. 

— 43 —

1450.          Vigne dite : «  Maffelare » (XVIe siècle, Mafflet). Registre de la Haute Cour de Namur, 1450-1455, fol. 33 vo, archives de l'Etat, à Namur. 

1456.          Vigne en lieu dit : «  les parchons des chanoinnes. »  Abbaye de Moulins, Cartulaire, p. 223, à Namur. 

1456.          Vigne en lieu dit : «  empres le postis Saint Martin. »  Abbaye de Moulins, Cartulaire, p. 227, à Namur.      

1465.          Vigne en lieu dit : «  terne au comte. »  Comptes de la ville de Namur, 1466, fol. 31, à Namur. 

1468.          Lieu dit : «  az vingnes maffiet. »  Abbaye de Moulins, Car­tulaire, p. 444, archives de l'Etat, à Namur. 

1518.          Lieu dit : «  le terne des vignes. » Abbaye de Notre-Dame, Cens et rentes, 1518-1521, à Namur. 

1518.          Vigne en lieu dit : «  a desoulz delle fontaine de Saint Martin. »  Abbaye de Notre-Dame, Cens et rentes, 1518-1521, à Namur. 

1518.          Vigne en lieu dit : «  a layneal. » Abbaye de Notre-Dame, Cens et rentes, 1518-1521, à Namur. 

1571.          « Les vignobles del costrie Notre- Dame. » Actes capitu­laires du chapitre Notre-Dame, 1569-1578, fol. 24, archives de l'Etat, à Namur. 

1628.          « Vignoble en la rue Notre-Dame » Cour Notre-Dame, Œuvres, 1626-1636, à Namur. 

1725.          «  La vigne Saint Lupsin a la Plante. » Recette de Namur, 1569-1578, fol. 24, à Namur. 

NAMUR (SALZINNES). 

1431.          Vigne en lieu dit : «  au deseur delle fontaine de S. »  Abbaye du Grand-Pré, Cartulaire, t. II, p. 807, archives de l'Etat, à Namur. 

1450.          « Vignobles de l'abbaye du Val Saint Georges. »  Abbaye de Salzinnes, Titres de propriété, XVe siècle, n° 471, archives de l'Etat, à Namur. 

1469.          « Vignes gisantes à Sallezinnes. »  Abbaye de Malonne, reg. n° 334, fol. 353, archives de l'Etat, à Namur. 

XVe siècle. Vignoble en lieu dit : «  Foliette. »  Borgnet. Légendes  namuroises, p. 33.

— 44 —

XVe siècle. Vigne en lieu dit : «  Bordeau. » Borgnet, Légendes   namuroises, p. 33. 

NAMUR -(HERBATTE). 

1429.          Vigne en lieu dit : «  a deseur de Herbatte et delle coulture. » Chambre des comptes, reg. n° 10500, archives générales du Royaume, à Bruxelles. 

1583.          Vigne en lieu dit : «  deseur le rieu de Herbatte. » Recette de Namur, 1583-1584, à Namur. 

NOISEUX. 

                   Lieu dit : «  vigne pré. » Cadastre. 

OHEY. 

                   Lieu dit : «  pachis au vin. » Cadastre. 

PROFONDEVILLE. 

1033.          Vignobles mentionnés dans Berlière, Documents inédits pour servir à l'histoire ecclésiastique de Belgique, t. I, p. 13. 

RESTEIGNE. 

                   Lieu dit : «  tienne del vigne. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  hervin. » Cadastre. 

RIENNE. 

                   Lieu dit : «  champs aux vins. » Cadastre. 

SAUYENIÈRE. 

                   Lieu dit : «  trieu à la vigne. » Cadastre. 

SILENRIEUX. 

                   Lieu dit : «  pré lienne li vin » (le vent?). Cadastre. 

SOSOYE. 

                   Lieu dit : «  pré au vin. » Cadastre.  

— 45 —

SOULME. 

                   Lieu dit : «  bois vigneron (?) » Cadastre. 

SOYE. 

                   Lieu dit : « à  la vignette. » Cadastre. 

SPONTIN. 

                   Lieu dit : «  al vigne. » Journal La Marmite, 5-12 avril 1885. 

                   Lieu dit : «  les vignes. » Cadastre.

SURICE 

                   Lieu dit : «  vignette. » Cadastre. 

THY-LE-CHATEAU. 

                   Lieu dit : «  pature try del vigne. » Cadastre.

THYNE. 

                   Lieu dit : «  le vignoble. » Cadastre. 

VERLÉE.

                   Lieu dit : «  pachis des vins. » Cadastre. 

VILLERS-LE-GAMBON.

                   Lieu dit : «  sul vigne. » Cadastre. 

VILLERS-SUR-LESSE. 

1582.          Lieu dit : «  vignée. » Borgnet, Cartulaire de Ciney, p. 104. 

                   Lieu dit : «  boutrivigne. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  trou de vignée. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  dessous le trou de vignée. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  au sentier de vignée. » Cadastre. 

                   Lieu dit : «  vignée. » Cadastre. 

— 46 —

­WANCENNE. 

                   Lieu dit : «  campagne de vignaille » Cadastre. 

WARNANT. 

Lieu dit : «  la vigne. » Cadastre. 

WAULSORT. 

Lieu dit : «  les vignes. » Cadastre. 

WÉPION. 

1018.          Vignobles mentionnés dans Berlière, Documents inédits pour servir à l'histoire ecclésiastique de Belgique, p. 10. 

1294.          « Vigne en marlaigne deseur Houpellon. »  Borgnet, Car­tulaire de Namur, n° 44. 

XVe siècle.  Vigne en lieu dit : «  à Fooz. »  Borgnet, Légendes namuroises, p. 33. 

XVe siècle.  Vigne en lieu dit : «  à Vivier-Waron. »  Borgnet, Légendes namuroises, p. 33. 

                   Lieu dit : «  spinette vigneron. » Cadastre. 

YYES-GOMEZÉE. 

                   Lieu dit : «  tienne des vignes. » Cadastre. 

PROVINCE DE LUXEMBOURG. 

BLEID. 

XVIIe siècle. Lieu dit : «  à la vigne. » G. Kurth, Mémoire sur la frontière linguistique (sous presse). 

FLAMIERGE. 

                   Lieu dit : «  vigny. » Tarlier, Dictionnaire géographique de la Belgique, p. 385.

— 47 —

GÉROUVILLE. 

                   Lieu dit : «  la vigne Arnould. » Cadastre. 

GRAND-MENIL. 

                   Lieu dit : «  thy à la vigne. » Jourdain, Dictionnaire géo­graphique des communes belges, t. II, p. 957. 

LIMERLÉ. 

                   Lieu dit : «  la vin voie (?). » G. Kurth, Mémoire sur la frontière linguistique, p. 85. 

MESSANCY. 

                   Lieu dit : «  weingert. » Carte de l'état-major belge. 

MUSSON. 

                   Lieu dit : «  au dessus de la vigne. »  Cadastre. 

RUETTE. 

                   Lieu dit : «  à la vigne. »  Cadastre. 

SAINT-LÉGER.

                   Lieu dit : «  à la vigne. »  G. Kurth, Glossaire topographique de Saint-Léger, p. 58. 

VIRTON. 

                   Lieu dit : «  à la vigne. »  G. Kurth, Glossaire topographique de Saint-Léger, p. 58.

WARDIN. 

                   Lieu dit: « al vingne »  G. Kurth, Mémoire sur la fron­tière linguistique, p. 74

— 48 —

PROVINCE DE LIMBOURG. 

ALKEN. 

1367.          Lieu dit : «  de wingart. » De Borman, Livre des fiefs du comté de Looz, p. 51. 

BORLOO. 

1230.          Lieu dit : «  vinea. » Piot, Cartulaire de Saint-Trond, t. I  p. 190. 

HEERS. 

                   Lieu dit : «  wyngaerdsberg. » Daris, Notices historiques sur les églises du diocèse de Liége, t. VI, p. 128. 

HERTEN. 

1457.          « Wijngaert tot H. metten wijnperssen. » Publications de la Société archéologique du Limbourg, t. III, p. 389.

HORPMAEL

1636.          « VIIII virgatas tenae quae olim fuerunt una vinea jacentes prope Tulentomme, infra Melgerstraet. » Daris, Notices historiques sur les églises du diocèse de Liége, t. VI, p. 128. 

LUMMEN. 

1592.          Vigne en lieu dit : «  in de Mauwe. » Messager des sciences et des arts, t. I, p. 413. 

NIEL. 

1569.          Vignoble cité dans Publications de la Société archéologique et historique dans le duché de Limbourg, t. III, p. 391. 

SAINT-TROND. 

1302.          Vigne en lieu dit : «  en dehors de la porte de Staplen. » Pertz, Monumenta Germaniœ Historica, t. X, p. 410. 

S’HEEREN-ELDEREN. 

                   Lieu dit : «  wijngaertbosch »

— 49 —

­TONGRES. 

1393.          Lieu dit : «  wijngaertstraat » Note de M. de Borman.

1468.          Vigne en lieu dit : « bij de Cruispoort. » Publications de la Société archéologique du Limbourg, t. II 1, p. 390. 

1469.          Vigne en lieu dit : «  opten betuwebosch. » Publications de la Société archéologique du Limbourg, t. III, P 390. 

1484.          «  Twee panden wijngaarts ... bij den wijngart der heeren regulieren van Tongeren. »  Publications de la Société archéologique du Limbourg, t. 1 II, p. 390. 

                   Lieu dit : «  wijngart. »  Publications de la Société archéo­logique du Limbourg, t. III, p. 390. 

VEULEN (FOLOGNE). 

1334.          « Vinea de Follonia. » Daris, Notices historiques sur les églises du diocèse de Liége, t. IV, p. 118. 

VOORDT. 

                   Lieu dit : «  wijngaerdsberg » Daris, Notices historiques Sur les églises du diocèse de Liége, t. VI, p. 128. 

                   Lieu dit : «  wijngaerdsmolen. » Daris, Notices historiques Sur les églises du diocèse de Liége, t. VI, p. 128. 

WONCK. 

1409.          « La vingne condist de Xas. » Echevins de Liége, Œuvres, 1409-141l ,fol 141 v°. 

BASSENGE. 

1554.          Vignoble mentionné dans Val Notre-Dame des Écoliers, Répertoire des biens, fol. 79. 

BERLINGEN. 

1079.          Vignoble mentionné dans Bormans et Schoolmeesters, Car­tulaire de l'église Saint-Lambert, t. I, p. 38. 

— 50 —

PROVINCE DE BRABANT. 

AERSCHOT. 

1524.         Vignobles mentionnés dans Messager des sciences et des arts, t. I, p. 413. 

ANDERLECHT. 

1764.         Lieu dit : «  den wijngaert. »  Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. I, p. 16. 

ARCHENNES-SUR-DYLE. 

                  Lieu dit : «  la vigne » (plusieurs coteaux sablonneux por­tent ce nom). Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Wavre, p. 190. 

ASSCHE. 

1312- 1350. Vigne en lieu dit : «  ten sticte. » Galesloot, Le livre des feudataires de Jean III, p. 162. 

AUDENAEKEN. 

1577.          Lieu dit : «  het wijngaert veldeken.  » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. I, p. 16. 

                   Lieu dit : «  wijngaardveld.  »  Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. I, p. 16. 

AUDERGHEM. 

1280.          «  … apud Oudrenghem circiter viginti unum bonuaria tam in terra quam in pratis, vineis ... » Miraeus et Foppens, Opera diplomatica, t. IV, p. 610. 

BAISY. 

                   Lieu dit : «  bruyere del vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Genappe, p. 32. 

— 51 —                                                                             

BAS-HEYLISSEM. 

XIIIe siècle. Lieu dit : «  juxta Winborne »(1757, wijnborn).  Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes  belges, canton de Tirlemont, p. 80. 

1458.          « De wijnbornbeek. » Wauters et Tarlier , op. cit., canton de Tirlemont, p. 80. 

1477.          Lieu dit : «  tusschen den meijsenboom en die wijngaarde » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 81. 

1530.          Lieu dit : «  achter den grooten wijgaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 81. 

XVIe siècle. « Den wijngaerd van den Marlier » Wauters et  Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 78. 

BEAUVECHAIN. 

                  Lieu dit : «  champ del vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 191. 

BERG. 

                   Lieu dit : «  wijngaerd.  » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. II, p. 712.

BERTHEM. 

1387.          Vignoble mentionné dans Vaderlandsch Museum, t. III,  p.28. 

BOUSVAL. 

                   Lieu dit : «  bruyère del vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Genappe, p. 95. 

BRAINE-L'ALLEUD. 

1509.          Lieu dit : «  le vignoble. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Nivelles, p. 95. 

                   Lieu dit : «  champ de la vignoble. » Wauters et Tarlier op. cit., canton de Nivelles, p. 93. 

— 52 —

BRAINE-LE-CHATEAU. 

1654.          Lieu dit : «  le vignoble. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Nivelles, p. 124. 

BRUXELLES. 

1229.          Vignobles renseignées dans Van Bemmel, Histoire de Saint-Josse-ten-Noode, p. 48. 

1445.          Lieu dit : «  wijngaerd en papier molen. » Henne et Wau­ters, Histoire de Bruxelles, t. III, p. 607. 

                   Lieu dit : «  la petite vigne. » Henne et Wauters, Histoire de Bruxelles, t. III, p. 587. 

                   Lieu dit : «  in den wijngaert. » Henne et Wauters, His­toire de Bruxelles, t. III, p. 587. 

CAPPELLEN. 

1615.          Lieu dit : «  onder de wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 18. 

CEROUX. 

                  Lieu dit : «  petite vignette. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Wavre, p. 11. 

                  Lieu dit : «  grande vignette. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Wavre, p. 11. 

CHAUMONlT. 

                  Lieu dit : «  ruelle des vignes» Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Wavre, p. 259. 

CUMPTlCH. 

1412.          Lieu dit : «  Willems van Kersbeke wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. '43. 

1440.          Lieu dit : «  Claes uten Leemingen wingaerd. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 143. 

1440.          Lieu dit : «  wingaert van den Broeke. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 143. 

— 53 —

1592.          Vigne en lieu dit : «  Hoxem. » Messager des sciences et des arts, t.I, p. 413. 

1618.          Vigne en lieu dit : «  op den Segelberch. » Wauters et Tar­lier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Tirlemont, p. 143. 

1632.          «   Wijngaerd van Drakenberg. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 143. 

DIEST. 

                  Vignobles mentionnés dans Mantelius, Historia Lossensis, p. 7. 

DROOTBEEK.

1303.          Lieu dit : «  inter Drootbeek et vineam beghinarum. » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. II, p. 370 et t. III, p. 200. 

ERPS. 

                  Lieu dit : «  wijngaerdberg. » Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. III, p. 200. 

ESEMAEL. 

XVIIe siècle. Lieu dit : «  auderaetsche wijngaarden. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, t. I, p. 71. 

FOREST. 

                  Lieu dit : «  wijngaerd. » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. III, p. 584. 

                  Lieu dit : «  wijngaerdberg. » Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. III, p. 584.

GEEST-SAINT-JEAN.

1719.          Lieu dit : «  dans les vignobles. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 226. 

— 54 —

GEEST-SAINT-REMY. 

XVIIe siècle. Vigne en lieu dit : «  sur le mont à Jenneville. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Jodoigne, p. 219.

                   Lieu dit : «  les vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 218. 

GEET-BETZ. 

1806.          Lieu dit : «  wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Léau, p. 164. 

GOSSONCOURT. 

1568. Lieu dit : «  achter die wijngaerden. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 125. 

1568. Lieu dit : «  wijngaertstraete. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 125. 

1652. Lieu dit : «  het wijngaertstraetken. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 125. 

                  Lieu dit : «  wijngaerdveld. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 125. 

GOYCK. 

                   Lieu dit : «  wijngaertberg. » Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. 1, p. 261. 

GRAND-ROSIÈRE. 

                   Lieu dit : «  le vignoble. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Perwez, p. 166. 

GREZ-DOICEAU. 

                   Lieu dit : «  sentier des vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Wavre, p. 222. 

HACKENDOVER. 

XVIe siècle. Lieu dit : «  Corden wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 55. 

— 55 —

1642.          Lieu dit : «  andernaetsche wijngaert. » Wauters et Tarlier,, Géographie et histoire des communes belges, canton de Tirlemont, p. 55.

                   Lieu dit : «  corden wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 55. 

HAMME-SUR-NETHEN. 

                   Lieu dit : «  chemin de la vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 163. 

HAUT-HEYLISSEM. 

1345.          «  Le vignoble de maître Gilles. » Abbaye de Flône, charte originale. 

1458.          Lieu dit : «  ‘s kelleren wingaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 95. 

1458.          Lieu dit : «  grote wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 95. 

1617.          Lieu dit : «  vignoble du couvent. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 95. 

                   Lieu dit : «  bois entre les vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 95. 

HÉVERLÉ. 

1409.          Vignoble mentionné par Joigneaux, Culture de la vigne et fabrication des vins en Belgique, p. 16. 

HOELEDEN. 

XVe siècle.  « Vinea investiti de Holye. » Wauters et Tarlier, op.  cit., canton de Glabbeek, p. 136. 

1595.          Lieu dit : «  wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 136. 

1595.          Lieu dit : «  den cleijnen wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 136. 

1666.          Lieu dit : «  mijns heeren den proest wijgaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 136. 

— 56 —

HOUGAERDE. 

1447.          Vigne en lieu dit : «  in den groetenberghe. » Grand greffe des échevins de Liége, Œuvres, reg. n° 14, fol. 241. 

1600.          Lieu dit:  wijgaert straete.» Wauters et Tarlier, Géogra­phie et histoire des communes belges, canton de Tirle­mont, p. 8. 

1600.          Lieu dit : «  eertijts wijngaert in de Katerspoel. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 8. 

1649.          « Het wijngaertblock van Rommersom. » Wauters et Tarlier, op.cit., canton de Tirlemont, p. 8. 

1669.          Lieu dit : «  clooster wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 8.  

1671.          Vigne en lieu dit : «  tusschen Hougarde en Houthem. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 8. 

1676.          Lieu dit : «  in de lange wijngaerden tot Nerim. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 8. 

                   Lieu dit : «  wijnhof. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 6. 

                   Lieu dit : «  wijngaertstraetje. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 6. 

HOUTHEM SAINTE-MARGUERITE. 

1659.          Lieu dit : «  achter de wijngaerden. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 2. 

                   Lieu dit : «  wijngaerden straet. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 2.

ITTRE. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Nivelles, p. 31. 

JANDRAIN. 

                   Lieu dit : «  le grand vignoble de Hallée. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 294. 

— 57 —

JAUCHE. 

1717.          Lieu dit : «  alle vigne. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Jodoigne, p.306. 

                  Lieu dit : «  terre à la vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 306. 

JODOIGNE-LE-MARCHÉ. 

1374.          Lieu dit : «  deseur les vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 3. 

1493.          Lieu dit : «  cortis a viengne deseur le scouvée de Mollebe­soul. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 3. 

                  Lieu dit : «  campagne des vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 3 .. 

JODOIGNE-SOUVERAINE. 

1242.          Lieu dit : «  ad vineas. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 47. 

KEERBERGEN. 

1341.          Vignoble mentionné par Joigneaux, Culture de la vigne et fabrication des vins en Belgique, p. 16. 

KERCKOM. 

XVe siècle. Vignobles mentionnés par Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 91. 

KESSEL-LOO. 

1264.          Vignoble mentionné dans Vanderlandsch Museum, t. I, p 436. 

LANGDORP. 

1524.          Vignoble mentionné dans Messager des sciences et des arts, t. I, p. 413. 

— 58 —

­LASNES. 

                  Lieu dit : «  champ des vignes. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Wavre, p.87.

LATHUY

1550.          Lieu dit : «  courtil al vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 134.

LÉAU. 

XIVe siècle. Lieu dit : «  retro vineam. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Léau, p. 6. 

                   Lieu dit : «  wijngaerdveld. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Léau, p. 6. 

LENNICK-SAINT-QUENTIN . 

1408.          Lieu dit : «  wijngaert cautere. » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. I, p. 16. 

LOMBEEK. 

                   Lieu dit : «  wijngaert bosch. » Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. I, p. 271. 

LOUVAIN (1). 

XIIe siècle. Vignobles mentionnés dans Piot, Histoire de Louvain,  p. 74.

1312.          Relief d'un vignoble. Galesloot, Le livre des feudataires de Jean  III, p. 9.

1403.          Lieu dit : «  's Hertogen wijngaert » Comptes de Louvain, 1403-1404, archives générales du Royaume, à Bruxelles. 

1403.          Lieu dit : «  zieken wijngaert. » Comptes de Louvain, 1403-1404, archives générales du Royaume, à Bruxelles.
                   (1) Cf. le second chapitre où nous donnons plus de détails sur les différents vignobles qui existaient à Louvain. 

— 59 —

1418.          Lieu dit : «  ruelle du pressoir. » Van Even, Louvain dans le passé et le présent, p. 213. 

1593.          Lieu dit : «  de wijngaert Poorte. »  Boonen, Geschiedenis van Leuven, p. 381. 

1593.          Lieu dit : «  wijngaert straete. » Boonen, Geschiedenis van Leuven, p. 383. 

                   Lieu dit : «  abbaye de la vignette. » 

LUBBEEK. 

1471.          Lieu dit : «  wijngaert hoff. » Wauters et Tarlier, Géogra­phie et histoire des communes belges, canton de Glab­beek, p. 64. 

MEENSEL. 

1530.          Lieu dit : «  wijngaert veld. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 35. 

MELDERT. 

XVIe siècle. Vignoble mentionné dans Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 63. 

MELIN-SUR-GOBERTANGE. 

1767.          Lieu dit : «  sur les vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 203. 

1783.          Lieu dit : «  les neuves vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 203.

                   Lieu dit : «  champ des vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 203.

MERCHTEM. 

                   Lieu dit : «  weijnberg. » Chotin, Etudes étymologiques sur le Brabant, p. 156. 

MEYSSE. 

                   Lieu dit : «  het wijngaertsblock. » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. I, p. 16. 

— 60 —

NADEBAIS. 

                  Lieu dit : «  campagne de la vigne. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Jodoigne, p. 157. 

NEER-LINTER. 

1530.          Lieu dit : «  wijngaert veld. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Léau, p. 129. 

NETHEN. 

1464.          « La vigne qui fut Marie Renvoit. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne. 

1464.          Lieu dit : «  le vingne qui fut Moreal. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne. 

NIVELLES. 

1418.          « Vins venans et descendans des hiretaiges de madame Sainte Gertrude. » Annales de la Société archéologique de Nivelles, t. IV, p. 196.

                  Lieu dit : «  les vignobles. » Wauters et Tarlier, op. cit., ville de Nivelles, p. 10. 

OIRBEEK. 

1532.          Lieu dit : «  wijngaert broek. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 163. 

                   Lieu dit : «  wijngaert straet. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 163. 

OPHAIN. 

                  Lieu dit : «  vignoble. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Nivelles, p. 49. 

OP-LINTER. 

1495.          Lieu dit : «  de wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 17. 

 — 61 —                                                                   

1587.          Lieu dit : «  de wijngaerdekens. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Tirlemont, p. 17. 

                   Lieu dit : «  de wijnbergsteeg. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 17. 

OP-VELP. 

XVIe siècle. « Vignobles du seigneur. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 91. 

1570.          Lieu dit : «  aan den wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 90. 

1756.          « s' heeren wijngaert. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 90. 

OPWIJCK. 

                  Lieu dit : «  weijenberg (?). » Jourdain, Dictionnaire géo­graphique des communes belges, t. II, p. 721. 

ORP. 

1603.          Lieu dit : «  vigne de mares. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 277. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 277. 

PIÉTRAIN. 

1546.          Lieu dit : «  courtil al vigne. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 236. 

1548.          Lieu dit : «  les vignes Damas. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 235. 

1548.          Lieu dit : «  aux vignes deseur Herbais. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 236. 

1677.          Lieu dit : «  vigne cloquier. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 236. 

1802.          Lieu dit : «  campagne des vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 235. 

— 62 —

                  Lieu dit : «  champ des vignes. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Jodoigne, p. 235. 

                  Lieu dit : «  sentier des vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Jodoigne, p. 236. 

REBECQ. 

                  Lieu dit : «  vignoble de l'hospice. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Nivelles, p. 166. 

ROSIÈRES SAINT-ANDRÉ. 

                  Lieu dit : «  vignoble. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Wavre, p. 40. 

ROTSELAER. 

1264.          Vignoble en lieu dit : «  Roidebergh. » Vaderlansch Mu­seum, t. l, p. 436. 

SAINT-JOSSE-TEN-NOODE. 

1560.          Lieu dit : «  wijngaertberch. » Henne et Wauters, Histoire de Bruxelles, t. III, p. 601. 

                   Lieu dit : «  wijngaerdberg. » Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. III, p. 32-33. 

SCHAERBEEK. 

                   Lieu dit : «  wijngaert. » Wauters, Histoire des environs de Bruxelles, t. III, p. 58. 

                   Lieu dit : «  wijngaertmolen. » Wauters, Histoire des envi­rons de Bruxelles, t. III, p. 58. 

SEMPST. 

                   Lieu dit : «  wijngaert. » Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. II, p. 809 et p. 1086. 

— 63 —

TESTELT. 

1258.          Vignoble mentionné par Joigneaux, Culture de la vigne et fabrication des vins en Belgique, p. 16. 

TIRLEMONT. 

1469.          Vigne en lieu dit : «  hors de la Veltbornporte. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Tirlemont, p. 14. 

XVe siècle. Vigne en lieu dit : «  Joden casteele. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 14. 

TUBISE. 

Lieu dit : «  la maison de vinsart (?). » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Nivelles, p. 140. 

VIRGINAL. 

                   Lieu dit : «  la vigne. » Stroobant, Histoire de Virginal, p. 443. 

VISSENAEKEN. 

1669.          Lieu dit : «  groot wijngaert veldt. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Glabbeek, p. 113. 

WERCHTER. 

1524.          Vignoble mentionné dans Messager des sciences et des arts, t. l, p. 413. 

ZÉTRUD. 

1384.          Lieu dit : «  de wijndelle. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 142. 

1642.          Vigne en lieu dit : «  schepstoel. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 142. 

1642.          Vigne en lieu dit : «  grootenberch. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 142. 

1702.          Lieu dit : «  op die wijngaerden. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 142. 

— 64 —

                  Lieu dit : «  la vignette. » Wauters et Tarlier, Géographie et histoire des communes belges, canton de Tirlemont, p. 142. 

                  Lieu dit : «  sentier des vignes. » Wauters et Tarlier, op. cit., canton de Tirlemont, p. 142. 

PROVINCE DE HAINAUT. 

ELLEZELLES. 

1422.          Lieu dit : «  Bois de le vigne. » G. Kurth, Mémoire sur la frontière linguistique, p. 216. 

1516.          Lieu dit : «  Camp de le vigne. » G. Kurth, Mémoire sur la frontière linguistique, p. 216. 

ERQUELINNES. 

Xe siècle. « ... ubi quantum est inventum vinearum ... » Gesta abbatum laubiensium, c. 26, apud Pertz, Monumenta   Germaniœ Historica, SS., t. IV, p. 68. 

HEPPIGNIES. 

                  Lieu dit : «  Trou à la vigne. » Chotin, Etudes étymolo­giques sur le Hainaut, p. 161. 

JUMET. 

                  Lieu dit : «  bois del vigne (?)» Chotin, Etudes étymolo­giques sur le Hainaut, p. 162 

LAHESTRE. 

                  Lieu dit : «  les vignobles. » Chotin, Etudes étymologiques sur le Hainaut, p. 163. 

MONBLIART. 

1608.          Lieu dit : «  à la vigne. » Société paléontologique et archéo­logique de Charleroi, t. VIII, p. 586. 

— 65 —

MONS. 

1327.          «  Vignes de la maison de paix. » Compte-rendu du VIe Congrès archéologique et historique de Belgique, p. 201. 

1334.          «  Vignes dou castiel. » Compte-rendu du VIe Congrès archéologique et historique de Belgique, p. 201. 

1360.          «  Vignes de la basse court. » Compte-rendu du VIe Congrès archéologique et historique de Belgique, p. 201. 

1360.          «  Vignes de Mr Alemant. » Compte-rendu du VIe Congrès archéologique et historique de Belgique, p. 201. 

1404.          «  Vignes de l'hostel de Naste. » Recette générale du Hai­naut, 1404-1405, aux archives de l'Etat, à Mons.

LANDELIES. 

                   Lieu dit : «  les vignaux. » Chotin, Etudes étymologiques sur le Hainaut, p. 164. 

RANSART. 

                   Lieu dit : «  vigneron. »  Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. II, p. 1010. 

ROISIN. 

                   Lieu dit : «  le vignoble. »  Chotin, Etudes étymologiques sur le Hainaut, p. 271. 

TOURNAI. 

1286.          « Vignes en la paroisse Saint Brixe. »  Hoverlant, Histoire de Tournai, t. X, p. 284. 

1385.          « Vignes dans les nouveaux fossés de la forteresse. »  Van­denbroeck, Extraits analytiques des comptes consaux de Tournai, 1385-1422, t. I, p. 25. 

WIHERIES.

                   Le nom de cette commune viendrait de vigneries, clos de vignes (?).  Chotin, Etudes étymologiques sur le Hainaut, p. 280. 

— 66 —

PROVINCE DE FLANDRE ORIENTALE. 

ALOST. 

1510.          Lieu dit : «  den wijngaert. » De Potter, Geschiedenis der stadt Aelst, t. II, p. 344. 

XVIIe et XVIIIe siècle. Lieu dit : «  den wijngaard. » De Potter, Geschiedenis der stadt Aelst, t. I, p. 142. 

XVIIe et XVIIIe siècle. Lieu dit : «  het wijngaardveld. » De Potter, Geschiedenis der stadt Aelst, t. I, p. 142. 

BAZEL. 

1450.          Lieu dit : «  wijenackere. » De Potter et Broeckaert, Ges­chiedenis der gemeente van Oost-Flanderen, arrondis­sement Sint-Niclaas, t. I, Bazel, p. 3. 

                   Lieu dit : «  wijnakkershoek. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Sint-Niclaas, t. I, Bazel, p. 3. 

                   Lieu dit : «  buis en wijngaard. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Sint-Niclaas, t. I, Bazel, p. 35. 

DIKKELVENNE. 

                   Lieu dit : «  wijnhof. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Gent, t. II, Dikkelvenne, p. 11. 

GAND. 

815.            Vignoble situé sous l'abbaye Saint-Pierre. Van Lokeren, Chartes de l'abbaye Saint-Pierre, p. 17. 

1363.          Lieu dit : «  de wijngaard. » De Potter, Geschiedenis der stadt Gent, t. I, p. 190. 

1459.          Lieu dit : «  de wijngaertstraete. » De Potter, Geschiedenis der stadt Gent, t. V, p. 116. 

1610.          Lieu dit : «  de wijngaert. » De Potter, Geschiedenis der stadt Gent, t. V, p. 95. 

— 67 —

KALLOO. 

                   Lieu dit : «  wijnendale. » De Potter et Broeckaert, Ges­chiedenis der gemeente van Oost-Flanderen, arrondis­sement Sint-Niclaas, t. II, Kalloo, p. 17. 

KRUIBEKE. 

                   Lieu dit : «  huis ten wijngaarde. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Sint-Niclaas, t. II, Kruibeke, p. 52. 

LEBBEKE. 

                   «  Heerlijckheid ten wijngaarde. » De Potter et Broec-kaert, op. cit., arrondissement Dendermonde, Lebbeke, p. 14. 

LEDEBERG. 

XVe siècle. Vignobles mentionnés dans De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Gent, t. IV, Ledeberg, p. 17, 

SINT-PAUWELS (SAINT-PAUL). 

                   Lieu dit : «  wijnstraet. » Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. II, p. 849. 

                   « De weinstraatbeek. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Sint-Niclaas, t. IV, Saint-Paul, p. 4. 

STEENHUYSEN. 

                   Lieu dit : «  wijnhuisen (?)»  Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. II, p. 97. 

RUPPELMONDE. 

                   Lieu dit : «  in den wijnakker. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Sint-Niclaas, t. III, Ruppel­monde, p. 147. 

                   Lieu dit : «  wijnendale. » De Potter et Broeckaert, op. cit., Stadt Gent, t. II, p. 263. 

— 68 —

­SINAAI. 

               « De wijnveldbeekje. » De Potter et Broeckaert, Geschie­denis der gemeente van Oost-Flanderen, arrondissement Sint-Niclaas, t. III, Sinaai, p. 10. 

               «   Heerlijckheid met na me wijnvelde. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Sint-Niclaas, t. III, Sinaai, p.16. 

WACHTBEEKE. 

1425.          Lieu dit : «  wijnleede. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Gent, t. VII, Wachtbeeke, p. 9. 

WETTEREN. 

               «  Goed te wijngaarde. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Gent, t. II, Wetteren, p. 107.

                Lieu dit : «  wijnberg. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Gent, t. II, Wetteren, p. 11. 

WONDELGEM. 

1715.         Lieu dit : «  wijngaert. » De Potter et Broeckaert, op. cit., arrondissement Gent, t. VII, Wondelgem, p. 3. 

PROVINCE DE FLANDRE OCCIDENTALE. 

BEVEREN LEZ-ROULERS. 

                 Lieu dit : «  wijnendale. »  Tarlier, Dictionnaire géogra­phique, p. 30. 

BRUGES. 

1269.         Lieu dit : «  vinea. » Cartulaire de l'abbaye des Dunes, p. 643. 

                  Lieu dit : «  wijngaert. » Sanderus, Flandria illustrata, t. II, p. 133. 

— 69 —

­HARINGHE. 

                  Lieu dit : «  wijngaard. »  Tarlier, Dictionnaire géogra­phique, p. 474. 

HOOGHLEDE. 

                   Lieu dit : «  wijnendale. »  Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. I, p. 444. 

LANGEMARCQ. 

                   Lieu dit : «  wijnberg. »  Tarlier, Dictionnaire géographique, p. 414. 

WEVELGHEM. 

                   Lieu dit ancien : «   wijnberg. »  Coulon, Histoire de We­velghem et de son ancienne abbaye, pp. 2 et 10. 

                   Lieu dit : «  wijnberghoek. »  Coulon, Histoire de Wevel­ghem et de son ancienne abbaye, pp. 2 et 10. 

PROVINCE  D'ANVERS. 

ANVERS. 

                   XIVe siècle. Vignoble mentionné dans Messager des sciences et des arts, t. I, p. 294. 

SCHOOTEN. 

                   Lieu dit : «  wijngaard. »  Jourdain, Dictionnaire géogra­phique des communes belges, t. II, p. 1086. 

Pour rendre cette partie complète, nous aurions dû faire un relevé de l'étendue des vignobles au XIVe ou au XVe siècle et le mettre en opposition avec celui que nous donnons en appendice; de la comparaison de ces deux données, nous aurions pu tirer des conséquences fort exactes concernant la diminution de la viticul­ture; mais, si pour 1846 et pour 1866, nous avons des chiffres

— 70 —                                                                  

officiels, pour les époques reculées il est presqu'impossible d'arri­ver à des données exactes, vu que, dans beaucoup d'actes, on ne mentionne point l'étendue de la vigne et même cela eût-il été fait chaque fois, il existait bien des vignobles qui ne sont point cités. Cependant, on peut conclure d'une façon générale, que la vigne était beaucoup plus cultivée aux XIVe , XVe et XVIe siècles qu'elle ne l'est actuellement, ce qui est prouvé entr'autres par ce fait que quantité d'endroits, dont les habitants s'adonnaient à la culture de la vigne, ne possèdent plus de vignobles.

      Le recensement agricole de 1846, publié en 1850 par les soins du ministère de l'Intérieur (1), indique que cent et soixante-six hectares sont couverts de vignes; d'autre part, le recensement fait en 1866 et publié en 1871 (2), renseigne deux cents et quatre­-vingt-dix hectares de vignobles. On pourrait croire, par la simple comparaison de ces chiffres, que la viticulture augmente en Bel­gique; mais il est à remarquer que ces différents recensements tiennent compte non seulement des vignes croissant en terrain découvert, mais aussi des vignes cultivées en serres chaudes (3). Cette nouvelle industrie a pris, depuis quelques années, un grand développement dans les envir