Site des amateurs de de vignes et de vins de fruits dans les régions septentrionales
Accueil ] Remonter ] traité de vinification ] Rhubarbe ] ma façade est vigne ] Etude historique sur la culture de la vigne en Belgique ] [ une pomme pour la soif ] Boissons bio tome 1 ]

 

Une pomme pour la soif 

La pomme est le fruit indigène le plus utilisé pour ses boissons. Les produits à base de jus de pomme, fermentés ou non, sont parmi les boissons de fruits les plus bues. 

La brochure une pomme pour la soif vous aidera à transformer les pommes de vos jardins et vergers et ainsi à ne plus abandonner ou laisser pourrir vos pommes au sol. Que l’on veuille produire simplement du jus de pomme, du cidre ou du vin de pommes, la démarche initiale de transformation des fruits en jus est la même. Ce n’est que lorsque le jus s’est éclairci après quelques heures de repos que le choix du produit devra s’effectuer : nature ou fermenté… 

Les premières pages de la brochure sont communes à toutes ces préparations. Elles sont suivies de trois chapitres : jus de pommes, cidre et vin de pommes sont suivies de trois chapitres : jus de pommes, cidre et vin de pommes

un errata relatif à la défécation préalable figure sur cette page, ci dessous

Brochure de 72 pages au format A5 -  Dépôt légal:  D/2007/8370/1   Prix de vente 7 € 


Acquérir la brochure

    

Table des matières

cidre et jus de pomme, depuis quand ?

5

Composition des pommes et du jus  

Teneur en sucre et densité, leur mesure

Teneur en acides et mesure

7

10

14

Avec quelles pommes réaliser une boisson de pommes ?

Récolte des pommes

16

23

Obtenir le jus des pommes

Broyer

Cuver

Presser

Pressage à façon

Récapitulatif

25

25

27

29

31

32

Produire son jus de pommes

Décanter le jus, pasteuriser - Mettre en bouteilles

33

34

Du jus de pommes au cidre

Différences vins - cidre

Les conditions pour qu’un jus de pomme devienne du cidre

Remiage du broyat de pommes

Analyses et corrections possibles

Défécation du jus de pommes

Fermentation du cidre

Soutirages

Mise en bouteilles

Amélioration des cidres

39

39

41

43

44

47

49

51

53

55

Du jus de pommes au vin de pommes

Différents vins

Etapes de la vinification

Tableau et schémas des différents types de vins 

Aération + chaptalisation après 48 h.

Fin de fermentation et soutirages

Mise en bouteilles

Amélioration des vins de pommes

56

56

57

58

59

61

63

65

Accidents de vinification (troubles, maladies,…)

66

La pratique décrite dans cette brochure de 72 pages a fait l'objet de 4 séquences de l'émission "Le Geste du mois", 
émission de jardinage  diffusée sur les TV communautaires belges 

 

Pour obtenir la brochure par voie postale (emballage et port compris) :
(données mises à jour en janvier 2016)
 


Dans notre carnet d'adresse les associations et commerçants qui diffusent cette brochure sont marqués d'une astérisque. Vous pouvez l'y acquérir au prix de 7,00 €.

Pour obtenir la brochure par voie postale (emballage et port compris) :

depuis la Belgique :  virer la somme de 9,40 € au compte BE36 1420 5451 9681 de cepvdqa. 
Mentionner "brochure pommes". Votre virement nous transmet toutes vos coordonnées pour nous permettre l'envoi.

Pour la France et les autres pays européens le prix de vente par correspondance est de 13,95  par virement au compte  IBAN BE36 1420 5451 9681 de la Banque BIC GEBABEBB 

Hors Europe, le prix de vente par correspondance est de 18,70 € par virement au compte  IBAN BE36 1420 5451 9681 de la Banque BIC GEBABEBB  

En aucun cas n'envoyez de chèques (ou alors un chèque de 20 € vu les frais perçus par les banques!)
Il reste la possibilité d'envoyer la somme indiquée sous plis fermé, avec les risques que cela comporte.

 

 

Quelques images couleur complémentaires pour illustrer la pratique décrite dans cette brochure

Défécation préalable du moût réussie : 
le chapeau brun s'est formé suite au lent dégagement gazeux du début de la fermentation. Il avait presque deux centimètres lors du soutirage 

 
 

Errata - Une pomme pour la soif - p 47 - Défécation préalable du moût - texte corrigé :

Pratique de la défécation

 La défécation ne réussira que si la température est basse : moins de 8°C. Entre 10 et 12°C, elle peut encore réussir. Une température plus élevée la compromet et la fermentation démarre trop vite et sera trop vive.

 La défécation se réalise mieux si on ajoute au jus de pommes :

· du lait écrémé qui, grâce aux protéines qu'il contient (caséine), précipite les oxydases responsables du brunissement (oxydation) du cidre.

· des enzymes pectolytiques pour détruire les pectines du jus et assurer une clarification facile;

· des sels défécants, qui d’une part provoquent une précipitation des matières azotées grâce à l'ion calcium qu'ils contiennent et, d’autre part, qui appauvrissent le moût;

En pratique, on procède dans l'ordre ci-dessus. Cet ordre a beaucoup d'importance pour éviter que les effets de ces différents produits ne se neutralisent; leur action serait alors nulle, voire négative : si on ajoute le lait écrémé après les sels défécants, on enrichit en matières azotées le moût que l'on vient d'appauvrir !

 Le jus sortant du pressoir est versé en tourie ou dans des fûts plus hauts que larges. Les récipients ne doivent être remplis qu'à 90% de leur capacité et fermés (sans que ce soit vraiment hermétique) par un bouchon, de l'ouate, un couvercle,...

 

Et pour les membres de la Gilde, les fichiers vidéos de la présentations sur les télé locales

Précédente ] Accueil ] Remonter ] Suivante ]

©

Les textes et images de ces pages sont soumis aux lois belges et internationales en matières de droits d'auteur et de Copyright..
L'utilisation à fins privées est autorisée. Tout autre usage, particulièrement à fins commerciales  est soumis à une autorisation préalable octroyée par CEPvdqa asbl.
Première mise en ligne du site en février 2000; dernière en janvier 2016
L'auteur de ce site est enseignant et titulaire d'un master en sciences de l'éducation